[VIDEO] Des centaines de carnavaliers rassemblés en vidés non autorisés

Par 15/02/2021 - 09:51 • Mis à jour le 15/02/2021 - 09:26

Parallèlement à la manifestation Mi Lim organisée au stade de Dillon hier (dimanche 14 février), et malgré l'interdiction de rassemblement en vigueur, plus d'un millier de personnes ont formé des vidés à Fort-de-France, dans les quartiers de Godissard et de Moutte, ainsi qu'au Lamentin.

    [VIDEO] Des centaines de carnavaliers rassemblés en vidés non autorisés
Vidé non autorisé au Lamentin

Parallèlement à la manifestation Mi Lim organisée au stade Pierre Aliker à Dillon, qui a réuni très peu de spectateurs hier dimanche 14 février, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées pour former des vidés non autorisés dans différents lieux sur l'île.

Malgré les appels des autorités à ne pas y participer pour éviter "un rebond de l'épidémie", ces rassemblements ont réuni entre 900 et 1000 personnes à Fort-de-France dans les quartiers de Godissard et de Moutte. Puis un vidé a fait le tour de la ville de Fort-de-France jusqu’à 20 heures passées. 

Au Lamentin, un vidé a également rassemblé un grand nombre de carnavaliers et s'est terminé sur l'autoroute A1 :

Pour ce participant, qui a perdu sa voix, le carnaval est un véritable défouloir :

Les gens ont envie de décompresser, de fêter, la Martinique est un défouloir pour le carnaval

Cette participante s’est rendue au stade Pierre Aliker à Dillon, avant de venir dans le centre-ville de Fort-de-France :

J'aime me défouler, m'amuser, et c'est l'occasion de se lâcher complètement. Malheureusement, pour moi, à Dillon, ce n'était pas suffisant.

Une fois la nuit tombée, des bwajacks ont pétaradé dans la ville de Fort-de-France :

Bradjack
Bwajacks hier dimanche 14 février 

 

Tags