Aéroport Aimé Césaire : chute de -79,43% du nombre de passagers en juin

Par 31/07/2020 - 07:13
01/01/2020 - 00:00

Avec la crise du COVID-19, l'aéroport du Lamentin a enregistré une baisse reccord de la fréquentation et du nombre de passagers. Le Trafic international est totalement interrompu, seul le trafic national continue, mais dans une moindre mesure.

    Aéroport Aimé Césaire : chute de -79,43% du nombre de passagers en juin

C'est l'une des conséquence directe du confinement et de la crise sanitaire : les avions sont longtemps restés cloués au sol. Résultat : le trafic de passagers a baissé drastiquement, avec -48,60% en résultats cumulés en juin 2020, en comparaison avec les six premiers mois de l'année 2019. Au total ce sont donc 570 018 passagers qui ont été transportés sur le premier semestre 2020, contre 1 109 481 sur la même période en 2019.

Sur le seul mois de Juin, la fréquentation a diminué de -79,43% sur le trafic avec 28 286 passagers, contre 137 481 au mois de Juin 2019.

 

Cette fréquentation ne repose d'ailleurs que sur le trafic national, car du fait de la fermeture des frontières, le trafic international est totalement interrompu, à l'exception de quelques trafics résiduels, pour des rapatriements en provenance et à destination de Cuba et vers Antigua.

Mais le trafic national a également subit un coup d'arrêt, avec une chute globale de -77,82%. La reprise est très progressive au mois de Juin, ralentie par la conjoncture actuelle.
Dans les faits, les liaisons aériennes vers la France se sont intensifiées depuis le 26 Juin avec la réouverture de l'aéroport d'Orly, et des vols quasiment quotidiens sur ce segment.
Pour rappel, seule la compagnie Air France a assuré 2 rotations hebdomadaires durant toute la période de confinement. Concernant les vols régionaux, Air Caraïbes et Air Antilles ont effectué jusqu’à 5 vols par jour vers la Guadeloupe et Saint-Martin. Air France a opéré 1 vol hebdomadaire vers et à destination de Pointe-à-Pitre et a adapté ses programmes de vol vers la Guyane en raison du contexte sanitaire (4 vols passagers en Juin).Toutefois, les nouveaux protocoles mis en place dans le contexte d’état d’urgence sanitaire (mesures barrière à bord des avions, attestation de déplacement dérogatoire encours jusqu’au 22 Juin, entre autres mesures) ont continué d’impacter le trafic sur ces trois segments.

Enfin, le Fret aérien accuse lui aussi le coup, avec une diminution de -24,80%, résultat de la réduction des capacités de transport disponible malgré une légère reprise des vols.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.