BTP : "Les entreprises sont en train de survivre, nous sommes au bord de la disparition"

Par 13/04/2016 - 15:46 • Mis à jour le 13/04/2016 - 15:46

Le président de la CAPEB fait le point sur la situation des petites entreprises du secteur BTP et selon lui ça va très mal.

    BTP : "Les entreprises sont en train de survivre, nous sommes au bord de la disparition"
En Martinique, il existe plus de 4000 entreprises répertoriées en exercice. Une entreprise de bâtiment est souvent artisanale et va de 0 à 14 salariés, les entreprises représentatives "concernent l'artisan tout seul", déplore Félix Apiot, le président de la confédération artisanale des petites entreprises du BTP.

Ce n’est plus un secret dans le secteur du BTP, l’activité tourne au ralenti "Je ne peux pas vous dire aujour'hui que j'ai des bons de commande, que j'ai une vision, que j'ai des objectifs..." , a regretté celui qui constate également que "aujourd'hui on ne voit pas grand chose en ce qui concerne le bâtiment".

Construction de maisons pour les particuliers

A part le chantier du CHU et du TCSP, il n'y a pas réellement de chantier d'envergure en Martinique. "Nous les petites entreprises, souvent ce sont les particuliers qui nous font travailler", rappelle Félix Apiot.

Les professionnels n’ont aucune visibilité sur l’avenir."Les entreprises sont en train de survivre!" . "Nous sommes au bord de la disparition".

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar