Carryb' Diet Food : genèse d'un naufrage

Par • Mis à jour le 25/06/2015 - 13:24

Le projet était original et audacieux : créer la première société des Antilles qui fabriquerait des plats diététiques à partir de produits locaux; mais l'aventure a vite tourné court, la société Carryb'Diet Food n'aura finalement fonctionné que quelques mois.

    Carryb' Diet Food : genèse d'un naufrage
Au départ, c'était un projet innovant : créer la première société des Antilles qui fabriquerait des plats diététiques à partir de produits locaux. Cette société devait non seulement fournir les particuliers mais également les institutionnels. Un projet ambitieux qui avait été lancé en grande pompe - en mars 2013 - en présence du Préfet de la Martinique et du Président de l'AMPI. De plus, l'entreprise qui a bénéficié de plus de 800 000 euros de subventions avait été mise à l'honneur à l'époque durant la semaine de l'industrie.

Après 9 mois d'activité la production a été stoppée et depuis plus rien ou seulement de nombreuses ardoises à 6 chiffres laissées à plusieurs fournisseurs tels Jean-Marie Fulbert, gérant de l'entreprise Renov + qui a effectué le gros oeuvre. La société lui devait 200 000 euros. "Je m'attendais a être payé et je me suis retrouvé les mains vides ! J'étais dans l'impossibilité de fonctionner!" a t-il déploré.

Aujourd'hui les locaux de 1200 m2 situés au Robet existent toujours. Le matériel de production a été récupéré, et les 18 salariés qui ont - pour certains - connu des problèmes de paiement de salaire dès le troisième mois ont entamé une procédure aux Prud'hommes. Nous avons contacté la directrice de Carryb Food qui n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Audrey Ollon et Cédric Catan