Coronavirus : la situation des crèches pendant le confinement

Par 27/03/2020 - 14:27
01/01/2020 - 00:00

Les crèches sont fermées durant le confinement, tout le monde reste chez soi, enfants parents et personnel. Les municipalités, la CAF et l’Etat s’organisent pour aide les crèches qui font face à une baisse exceptionnelle de leur activité.

    Coronavirus : la situation des crèches pendant le confinement

Au Carbet, la réponse du maire Jean-Claude Ecanvil, est claire : pas question de faire payer les jours de fermeture aux parents. La crèche municipale est fermée depuis le 16 mars dernier. Les agents sont, eux, à la maison et continuent de recevoir leur salaire normalement par la municipalité. « Il y a un budget pour cela » précise Jean-Claude Ecanvil. Le plus important pour lui est de préserver son personnel pour qu'il soit opérationnel dès la fin de cette crise sanitaire.

Du côté de l'Etat, tout est fait pour que les parents n'aient rien à débourser pour les jours de fermeture. Les crèches privées peuvent bénéficier du chômage partiel, payer leurs employés et être remboursés soit à 100%, si leur salaire est à hauteur du SMIC, soit à 70 ou à 80% si leur salaire est plus élevé.

Par ailleurs, la caisse nationale d'allocation familiale apporte aussi son soutien aux crèches, qu'elles soient publique ou privée. Une aide exceptionnelle sera accordée aux 12 500 crèches financées habituellement par les CAF. Son montant s’élève à 27 euros par place fermée et par jour pour les crèches publiques et à 17 euros pour les établissements privés et devrait compléter l’indemnisation de l’activité partielle. Voilà qui devrait rassurer de nombreux parents.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.