Coronavirus : les Douanes adaptent leur fonctionnement

Par 10/04/2020 - 10:51
01/01/2020 - 00:00

La lutte contre le trafic de stupéfiants continue pour les Douanes des Antilles et de la Guyane. Mais la crise liée à la pandémie de Coronavirus a rebattu les cartes. L'institution a adapté la collecte des droits et taxes pour soulager les opérateurs publics et privés durant le confinement.

    Coronavirus : les Douanes adaptent leur fonctionnement

Avec la crise liée à la pandémie de Coronavirus, les Douanes des Antilles et de la Guyane orientent ses actions de collecte des droits et taxes pour aider les opérateurs publics et privés à travers différents dispositifs actés par le gouvernement. L’institution poursuit également ses missions anti-fraude et anti-trafic de stupéfiants.

Marc Galleron directeur interrégional des Douanes Antilles et Guyane s’attend à une baisse significative des recettes de droits et taxes en avril. Avec l’arrêt de l’activité économique de certains opérateurs publics et privés les douanes ont pris des mesures :

  • Faciliter les opérations de dédouanement pour les importateurs de produits destinés à la lutte contre le virus (gants, masques, gels, blouses).
  • Aide à la trésorerie : report du paiement des droits et taxes à échéance de deux mois.  Pour l’instant 28 dossiers ont déjà été instruits pour un montant de 11 millions d’euros de report.

Marc Galleron directeur interrégional des Douanes Antilles et Guyane apporte quelques précisions à Pascale Lavenaire

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.