Couvre-feu : comment les restaurants s'organisent

Par Adeline Courson et Peggy Saint-Ville 26/03/2021 - 15:36
01/01/2020 - 00:00
Martinique

À 22 h ce soir, le couvre-feu débutera jusqu'à 5h demain, et pour une période de trois semaines, en Martinique. Alors, afin de limiter la perte de chiffre d'affaires liée à une fermeture précoce le soir, les restaurateurs s'organisent entre horaires élargis et ouverture même le week-end.

    Couvre-feu : comment les restaurants s'organisent

Après le choc des annonces, les restaurateurs se retroussent les manches afin de limiter la perte de chiffre d'affaires que pourrait entraîner le couvre-feu. La mesure doit débuter dès ce vendredi 26 mars, et sera mise en place de 22 h à 5 h du matin pour les trois prochaines semaines.


Ces derniers mois, ces commerçants ont su faire preuve de résilience et d'adaptation : après une période très compliquée en novembre, liée au deuxième confinement et la fermeture des commerces dits non-essentiels. Les restaurateurs avaient pu sortir la tête hors de l'eau, ces derniers mois, grâce à un mois de décembre et début janvier plutôt actif, en raison de la forte affluence touristique.


Mais la mise en place de la septaine à l'arrivée sur l'île, suivie ensuite des motifs impérieux, avaient mis un véritable coup de frein aux affaires, et depuis, les tables des restaurants peinent parfois à se remplir chaque jour.


Alors pour ne pas perdre davantage de couverts quotidien, les services mettront en place dès ce soir certaines mesures, comme l'explique Carl MAMLAMFOUCK, Vice Président de l’association des restaurateurs :


Il y a plusieurs types de réactions, certains vont essayer d'ouvrir plus tôt, sachant bien sûr que personne ne va venir manger un colombo à 18 h, mais bon au moins proposer une alternative. Il y a aussi la livraison, sachant que les livreurs sont eux aussi soumis au couvre-feu. Certains réfléchissent à ouvrir plus de jours, donc ouvrir le dimanche pour ceux qui ne l'étaient pas, ou d'ouvrir leur offre le matin, ou en tout cas de réaménager leur offre lorsque c'est possible de le faire.


Au restaurant SteakHouse Prémium à Californie, Nadiège BOLIVARD la manageur a choisi d'ouvrir plus tôt :


Ça va nous pénaliser un petit peu, parce que le vendredi et le samedi soir, on a beaucoup de clients, donc la dernière prise de commande sera 20 h 30 – 21 h, 22 h, il faut que les rideaux soient fermés, donc on va commencer à 19 h au lieu de 19 h 30.


« La restauration traditionnelle sera la plus impactée » craint toutefois Carl MAMLAMFOUCK, Vice Président de l’association des restaurateurs, or, on dénombre 700 restaurants traditionnels en Martinique. Selon les professionnels, 30 % d’entre eux ne pourront ouvrir ce vendredi soir.

Tags