Crise du BTP : une conférence à la Batelière sur la rénovation

Par 10/07/2020 - 10:31
01/01/2020 - 00:00

Avec l'épidémie du Covid-19, le secteur de l'artisanat du Bâtiment est en grande difficulté. Alors pour tenter de trouver une sortie de crise, une conférence-débat est organisée ce vendredi 10 juillet à l'Hôtel de la Batelière, notamment autour du marché de la rénovation.

    Crise du BTP : une conférence à la Batelière sur la rénovation

Comment sauver les artisans du bâtiment fragilisés par la crise du Covid-19 ? C'est à cette question que vont tenter de répondre les bailleurs sociaux et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Martinique ce vendredi matin. Une conférence-débat à l'hôtel de la Batelière doit se tenir autour des nouvelles opportunités de marchés dans la rénovation de logements sociaux.

 

«  L'activité a repris mais avec beaucoup de difficultés, certaines entreprises sont loin de leur taux de rentabilité et d'activité qu'elles avaient avant la crise » explique Henri Salomon, le président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat.

 

Pour venir en aide à se secteur, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat a imaginé un partenariat pour aider les artisans à accéder aux marchés de la rénovation proposés par les bailleurs sociaux. « Pour 2020, il y aura près de 20 millions d'euros de travaux juste pour le marché de la rénovation chez les bailleurs sociaux, donc nous nous sommes rapprochés des trois bailleurs historiques Ozanam, SMHLM, et SIMAR » assure Henri Salomon. Une enveloppe qui monterait même jusqu'à 30 millions d'euros de travaux en 2021 selon lui.

 

Mais il n'est pas toujours évident pour les artisans d'accéder à ces offres. D'abord, parce que les offres des bailleurs sont faites de manière dématérialisée et l'artisan doit être en mesure de faire une proposition digitale, ce qui n'est pas toujours évident. « La chambre des métiers va les accompagner avec des formations, avec du coaching pour qu'ils puissent répondre et faire leurs propositions » Soutien son président Henri Salomon.

 

Ensuite, parce que la situation fiscale et sociale des entreprises est extrêmement fragile, selon Henri Salomon, le secteur du bâtiment était déjà impacté bien avant la crise du Covid-19. « La aussi, nous nous sommes rapproché de la sécurité sociale, des services de l’État pour que nos artisans puisse avoir des solutions de remboursements, de moratoire afin d'être a nouveau candidats sur ces marchés publics ».

 

Plusieurs marchés publics sont notamment envisagés par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat, ils devraient donc être évoqués ce vendredi 10 juillet, lors de cette conférence à la Batelière.

 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.