Déconfinement : les restaurants remettent le couvert

Par 11/12/2020 - 18:57
01/01/2020 - 00:00

Après les annonces du préfet lundi 7 décembre, les restaurants ont pu rouvrir ce vendredi 11 décembre. Une reprise en douceur, en raison du couvre-feu mis en place jusqu'au 14 décembre, qui oblige les établissements à fermer à 21 h.

    Déconfinement : les restaurants remettent le couvert

Ce vendredi 11 décembre, c'était le grand jour pour tous les restaurateurs de Martinique ! Après six semaines de fermeture, en raison du confinement, ils ont pu se remettre aux fourneaux avec le plaisir de servir directement les clients sur place.

Une réouverture rendue possible grâce à l'amélioration de la situation sanitaire sur l'île : selon le dernier bilan de l'ARS, 51 personnes ont été testées positives la semaine dernière, loin des 737 cas hebdomadaires déplorés sur notre territoire à la fin du mois d'octobre.

Pour accueillir de nouveau les clients dans les salles de restaurants, les équipes ont dû travailler à pied d’œuvre pour remettre en l'état leurs établissements comme à l'habitation Céron, au Prêcheur où une grande opération nettoyage, rangement et préparation s'est déroulée toute la semaine en vue d'une reprise ce week-end. Même constat plus au sud, à Schoelcher, où le restaurant italien Apicius fait peau neuve. « On fait tout le ménage, parce qu'un mois de fermeture, ça demande de remettre tout en place. On a refait un peu de travaux pour cette ouverture imminente » explique Ida, la propriétaire du restaurant. Dans les rayons du supermarché Promo Cash, où les restaurateurs viennent s’approvisionner, l'activité a repris comme auparavant.


Reprise en douceur avant la levée du couvre-feu

 

À Schoelcher, Ida reste prudente sur le retour des gourmets à sa table italienne « on maintient quand même la vente à emporter, mais la vraie ouverture officielle, ce sera mardi, lorsque le couvre-feu sera levé » dit-elle.


Au Lamentin, le service du déjeuner a commencé sur les chapeaux de roue au Barbecue Steack House, à Californie. « Tous nos amis, tous nos fidèles sont là, et j'espère qu'ils vont reprendre leurs habitudes peu à peu » confiait avec un peu d'émotion le gérant du restaurant, Jean-Luc CINNA. Pour le week-end, et jusqu'à la levée du couvre-feu, l'établissement n'ouvrira pas le soir : à la place, le service du déjeuner est prolongé jusqu'à 16 h. C'est à redécouvrir avec ce reportage de Peggy Saint-Ville :

 

Tags