"Des agents d'Odyssi sont invectivés à longueur de journées", syndicats

Par 24/05/2020 - 12:09
01/01/2020 - 00:00

La régie communautaire de l'eau de la Cacem fait l'objet de vives critiques depuis le début de la sécheresse en Martinique. Des poursuites judiciaires ont même été engagées à son encontre. Pourtant, en interne les agents estiment mettre tout en oeuvre pour fournir de l'eau à la population.

    "Des agents d'Odyssi sont invectivés à longueur de journées", syndicats
L'antenne d'Odyssi à Acajou.

Depuis le début de la sécheresse et même avant, la régie communautaire de l'eau de la Cacem est pointée du doigt. Les abonnés, notamment ceux du Lamentin ne comprennent les longues privations d'eau dont il faut l'objet depuis que l'entreprise publique a pris en charge la gestion de l'eau dans leur commune.

Les vives critiques contre Odyssi se sont traduites par des plaintes, des manifestations, des pétitions mais aussi des agressions à l'encontre des agents du fournisseur d'eau potable. "Nous avons des travailleurs qui font leur maximum pour donner l'eau à la population", explique Xénio Bironien, porte parole de l'intersyndicale.

Dans un communiqué, la CGTM-Odyssi, Force Ouvrière, le CDMT et l'UGTM rappellent que les agents sont eux aussi des usagers de l'eau. 20% d'entre eux sont concernés par les coupures d'eau.

Les syndicats en profitent pour dénoncer la privatisation de l'eau en Martinique et surtout la mise en place d'un quasi monopole dans les mains de la SME depuis que Cap Nord a confié à la filiale de SUEZ la gestion de l'eau du Nord. L'intersyndicale rappelle qu'Odyssi est la seule entreprise publique du secteur. Elle se dit favorable au bannissement du profit sur la production d'eau potable.

Les syndicats pointent également du doigt la responsabilité du personnel politique.

"Nous dénonçons les conflits qu'il y a entre ces politiques qui nous dirigent et qui font qu'aujourd'hui pour trouver une solution pour l'approvisionnement en eau, c'est très compliqué. Ce sont nos camarades sur le terrain qui se font invectiver à longueur de journées", déplore Xénio Bironien.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.