Des élus de Fort-de-France demandent des mesures d'adaptation face aux conséquences économiques du reconfinement

Par 01/11/2020 - 08:38
01/01/2020 - 00:00

Didier Laguerre et Serge Letchimy ont rédigé plusieurs courriers à l'attention de l'Etat pour amoindrir les conséquences du deuxième confinement sur les petits commerces de Martinique.

    Des élus de Fort-de-France demandent des mesures d'adaptation face aux conséquences économiques du reconfinement

Entré en vigueur depuis vendredi, le deuxième confinement fait craindre le pire du point de vue économique aux gérants des petits commerces non essentiels.

En France hexagonale, plusieurs maires ont pris des arrêtés autorisant les commerces dits non essentiels à rouvrir. Par soucis d'égalité, le gouvernement a de son côté demandé aux grandes surfaces de fermer les rayons dédiés aux produits non essentiels.

C'est pour cette solution que plaide Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France. Dans un courrier adressé à Stanislas Cazelles, le préfet de la Martinique, le premier magistrat foyalais "demande dans le cadre de l’application du décret du 29 octobre 2020, et pour les quinze prochains jours de prendre des mesures d’adaptation pour notre territoire, afin de suspendre à Fort-de-France et dans sa conurbation, certaines activités de vente en rayonnage des supermarchés et hypermarchés qui seraient en contradiction avec les règles de concurrence et d’égalité des commerces et artisans de proximité visés par le décret et qui doivent aujourd’hui rester fermés au public."

"Aussi, en tant que Maire, je me réserve le droit de saisir le Tribunal Administratif", écrit Didier Laguerre

Par ailleurs, le maire se "réserve le droit de saisir le Tribunal Administratif au motif de la rupture d’égalité de traitement entre ces entreprises qui vendent le même type de produits (librairie, habillement, produits de coiffure, bijouterie….) si dans les prochains jours ces dispositions sont maintenues".

Courrier commun au Premier ministre

Dans une lettre commune avec Serge Letchimy, député de la Martinique et président du Parti Progressiste Martiniquais (PPM) dont Didier Laguerre est également membre, le maire de Fort-de-France reconnaît l'utilité du confinement pour lutter contre la propagation du covid-19.

Néanmoins, les deux élus demandent à Jean Castex, le premier ministre, de rapidement se pencher sur un plan spécifique pour la Martinique, seul territoire d'outre-mer à être concerné par le reconfinement.

Le député et le maire demandent également une série de mesures :

- L’indemnisation plus élevée du chômage partiel et la prise en charge de deux mois de loyers des entreprises sous forme de crédits d’impôts
- Le réexamen de la liste des commerces non essentiels, eu égard au tissu de nos entreprises ( moins de 10 salariés) et de la taille des surfaces commerciales,
- Une aide urgente pour la relance et pour la mise en place de la digitalisation et notamment du « clic & collect»,
- Un soutien financier beaucoup plus accentué aux entreprises et acteurs du voyage, des arts et de la culture, des loisirs, de l’événementiel, des restaurants et des bars.

Le courrier de Serge Letchimy et de Didier Laguerre adressé à Jean Castex

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.