Faible recul du trafic de passagers à l'aéroport Aimé Césaire en février 2020

Par 31/03/2020 - 11:29
01/01/2020 - 00:00

Le trafic de passagers à l'aéroport Aimé Césaire a enregistré une petite baisse en résultats cumulés en février 2020 comparativement à la même période en 2019.

    Faible recul du trafic de passagers à l'aéroport Aimé Césaire en février 2020

L'aéroport de Martinique, Aimé Césaire a connu en février 2020 une légère baisse du trafic de passagers comparé à la même période en 2019. En effet,  le trafic de passagers a connu une baisse de -2,76% en résultats cumulés. 

En ce qui concerne le segment France, il reste stable avec un résultat à +0,53 et ce malgré l'arrêt des rotations de la compagnie aérienne XL Airways. Le début de la crise sanitaire du coronavirus peut aussi expliquer le faible trafic constaté sur ce segment. Les liaisons entre la Martinique et la Guadeloupe augmentent de façon significative avec +15,32%. Un résultat que l'on pourrait attribuer à un report du trafic vers la France sur ce segment. Le segment Guyane reste encore fortement impacté par le départ de la compagnie low-cost Norwegian sur la desserte, avec un trafic porté à -11,19% par rapport au mois de février 2019.

Le segment Europe et Amérique du Sud en augmentation grâce à la croisière

Le trafic de passagers venant d'Europe est lui en hausse avec un +11,94%, mais aussi un +25,93 pour le segment Amérique du Sud et ce grâce à la croisière. La Caraïbe Internationale affiche également une croissance notoire de +35,95% grâce notamment à la reprise de l'activité touristique dans les îles du Nord. 

Malgré tout, ces résultats particulièrement éloquents ne parviennent pas à compenser la chute du trafic sur le segment Autres Aéroports (-30,52% par rapport à N-1) affecté par l’arrêt des dessertes opérées par la compagnie low-cost Norwegian notamment vers l’Amérique du Nord. Ce dernier résultat se répercute sur le flux international qui révèle un trafic global de -30,52%.

Enfin, les résultats mensuels concernant le Fret (+4,10%) et la Poste (+18,76%) démontrent une reprise nette des activités suite aux grèves de la fin l’année 2019.