Fermeture des commerces non-essentiels à Fort de France

Par 10/08/2021 - 14:47 • Mis à jour le 10/08/2021 - 14:28

Dans le centre-ville de Fort-de-France, les commerçants déjà éprouvés par les premiers confinements se préparent à nouveau à baisser le rideau.

    Fermeture des commerces non-essentiels à Fort de France

Aujourd'hui (mardi 10 août), les rues de Fort-de-France sont inhabituellement bondées en prévision du nouveau confinement qui rentrera en vigueur ce soir, à 19 heures. 

Les client.e.s se pressent notamment dans les salons de coiffure et d’esthétique qui avaient obtenu le droit de rester ouverts lors du dernier confinement, mais dont les portes devront cette fois rester closes pendant au moins les trois semaines à venir. 

Dans d'autres magasins, on s'affaire pour satisfaire les commandes de tous les clients avant la fermeture et on se prépare à des alternatives commerciales afin d'assurer la continuité du service.

C'est notamment le cas de Jarol, gérant du magasin de prêt-à-porter Link Up, qui a mis à profit les réseaux sociaux et réussi à attirer un maximum de clientèle pour ce dernier jour d'ouverture.

Comme lors des autres confinements, on va peut-être opter pour une prestation click and collect qui permettra de commander un article en ligne avant de le récupérer en magasin. Même si ce n'est pas ce qui nous rapporte le plus car les gens ne sont pas vraiment habitués à ce mode de consommation. En tout cas, on met toutes les chances de notre côté.

Il n'en demeure pas moins que pour beaucoup, la période est particulièrement anxiogène. Le gérant de Kim Han, autre magasin de prêt-à-porter, a en effet démarré son activité depuis à peine seize mois et a donc passé plus du tiers de cette période en confinement.

Du fait de son ouverture récente et des circonstances particulières dues à la pandémie, il n'a pas de bilan comptable à présenter aux autorités et ne reçoit aucune aide.
Angoissé, il pense à définitivement fermer le rideau comme il le confie au micro de Laurianne Nome :

Tags