Grand port maritime : les médiateurs au service de la sortie de crise

Par 05/12/2021 - 09:21 • Mis à jour le 05/12/2021 - 08:13

Hier, samedi 4 décembre, le tribunal judiciaire a ordonné une médiation dans le conflit qui oppose le grand port maritime aux 4 centrales syndicales.

    Grand port maritime : les médiateurs au service de la sortie de crise
blocage du port de Fort-de-France le 1er décembre 2021, © RCI

Ce sont les avocats des syndicats qui sont à l'origine de cette proposition. Maître Sylvette Romer, qui représente l'un des syndicats assignés, précise que la médiation ne concerne que le blocage du grand port : 

D'autres personnes sont évidemment concernées et doivent être entendues, car nous n'oublions pas que le fond du problème reste l'obligation vaccinale. Mais cette médiation a avant tout pour but de trouver une solution à ce blocage. L'intersyndicale porte la voix des martiniquais et cherche donc une solution qui puisse convenir à tout le monde.

Maître Joël Catol, défenseur du grand port maritime, se félicite lui aussi de cette décision :

La médiation a été acceptée par le tribunal, car la Présidente a compris qu'il y a une volonté affichée des deux parties de sortir du conflit. Mais attention, il n'est pas question d'aller au-delà du cadre de ce litige, le blocage du port. 

Les deux médiateurs nommés par la juridiction sont Daniel Robin et Gilles Marthe. Ce dernier est notamment le président de l'association des médiateurs de Martinique. Il était interrogé ce matin par Jessica Dantin : 

Nous prenons connaissance du dossier afin de nous orienter vers les solutions les mieux adaptées. Nous sommes plutôt optimistes, car la particularité de cette médiation est qu'elle concerne des martiniquais qui connaissent donc bien  le contexte économique et social de l'île. L'important est de rétablir le lien entre les deux parties.

Nul doute que les acteurs économiques de la Martinique, ainsi que l'ensemble de la population, resteront très attentifs au résultat de cette médiation. Le port est en effet l'un des poumons économiques de notre île.

Le tribunal a donné rendez-vous à toutes les parties mardi 7 décembre à 14h30, afin de faire le point sur l'avancée des discussions. 

Tags