La fondatrice du Saladier Bio reçoit le prix de la femme cheffe d'entreprise

Par Lola-Jeanne Cloquell et Adeline Courson 14/03/2021 - 08:07
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le 16ème prix de la femme cheffe d’entreprise a été remis hier (samedi 13 mars) par le Club Soroptimist et la Chambre de commerce et d'industrie de Martinique. Il a été attribué à Alexandra Guérin, la fondatrice du Saladier Bio et de l’épicerie de vrac Polleniz.

    La fondatrice du Saladier Bio reçoit le prix de la femme cheffe d'entreprise
Boutique Le Saladier Bio

Alexandra Guérin, fondatrice du Saladier Bio, jeune cheffe d'entreprise récompensée

Alexandra Guérin, la fondatrice du Saladier Bio et de l’épicerie de vrac Polleniz, est lauréate du 16ème prix de la femme chef d’entreprise. Âgée d'à peine 30 ans, elle gère aujourd’hui 35 collaborateurs, une boutique de vente en vrac et quatre restaurants : trois en Martinique et un en Guadeloupe. 

Pour la jeune cheffe d'entreprise, si les difficultés ont pu paver son chemin vers la réussite, l'obstination est primordiale pour le développement entrepreneurial :

Être une femme jeune, pour la gestion du personnel, ou encore face aux banques, cela a peut être été difficile au début, mais après il suffit d'y croire, de montrer qu'on est capable, et donner confiance

C’est Philippe Jock, le président de la chambre de commerce et d'industrie de Martinique, qui a remis son prix à la gérante du Saladier Bio, ainsi qu'un chèque de 3000€, au Manoir de Primevère à Ducos. Selon lui, cette lauréate est aujourd'hui un modèle pour toute la jeune génération de femmes entrepreneures qui peut hésiter à se lancer dans la création d'entreprise :

C'est une jeune femme qui a un esprit d'entreprendre exceptionnel. Elle a conçu son projet d'entreprise en 2011, et 10 ans plus tard, elle a réalisé quatre points de vente. Elle est l'exemple même de ce qu'il faut faire pour réussir : travailler

Une mention spéciale à Sandra Fidelin, fondatrice de Concept Aménagement Service

Depuis déjà 32 ans, le club Soroptimist créé en 1965, doyen dans les outremers, attribue ce prix créé par Marie-Eugénie André. Et cette année, il a fallu départager parmi 18 dossiers.

Outre ce prix, une mention spéciale du jury a été attribuée exceptionnellement cette année à Sandra Fidelin, fondatrice de l'entreprise Concept Aménagement Service. Catherine Ransay, la présidente du club Soroptimist, explique le choix du jury. 

Les dossiers qui ont été examinés cette année étaient particulièrement remarquables. C'est pour cela que nous avions deux dossiers que nous avons eu du mal à départager. Nous avons donc attribué une mention spéciale à Madame Fidelin et un prix de 1000 euros

 

Tags