La société de livraison de France-Antilles menacée de dépôt de bilan

Par • Mis à jour le 04/02/2020 - 04:40

Avec la liquidation de France-Antilles la semaine dernière, les 235 salariés de l'entreprise ne sont pas les seuls touchés. Entre les livreurs et les distributeurs du quotidien, c'est toute une économie qui est mise à mal.

    La société de livraison de France-Antilles menacée de dépôt de bilan
Pierre Telliam charge les ultimes numéros de France-Antilles dans la nuit du vendredi 31/01/2020

Si l'annonce de la fin de France-Antilles a percuté de plein fouet salariés et lecteurs fidèles, le choc ne fut pas moins intense pour la SAS TMEC. Cette société de dix employés était en charge de la distribution du journal dans les différents points de vente de la Martinique et de la récolte des recettes.

Ancien salarié de France Antilles, Pierre Telliam, le directeur de l'entreprise crée avec sept associés, redoute que sa société ne se retrouve en cessation de paiement. La facture de janvier éditée par la SAS TMEC n’a pas encore été payée, et les responsables craignent de ne jamais l'être. Pourtant, tout l'équipe s'est mobilisée depuis ce week-end pour assurer la distribution du tout dernier numéro le samedi 1er février.

Pierre Telliam et son équipe ont encore deux semaines de travail devant eux, sans garantie de rémunération. Ils seront chargés de récolter les recettes des ventes du numéro collector de France Antilles dont les bénéfices seront reversés aux salariés de l'entreprise, dont ils ne font pas partie... 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.