Lamentin : démarrage timide pour l'ouverture des commerces le dimanche

Par 07/12/2020 - 11:00
01/01/2020 - 00:00

Après Fort-de-France, les commerçants du Lamentin ont décidé d'ouvrir leurs boutiques chaque dimanche du mois de décembre, afin de compenser la fermeture du confinement.

    Lamentin : démarrage timide pour l'ouverture des commerces le dimanche
© AS / RCI Martinique

Chaque année, à l’approche des fêtes de fin d’année, les magasins ouvrent les derniers dimanches du mois pour maximiser leur chiffre d’affaire. Mais entre les confinements et les restrictions sanitaires, les commerces, et notamment les plus petits, ont perdu du chiffre d’affaires et accumulé des stocks. Alors pour sauver cette fin d’année 2020, certains ont choisi d’ouvrir le dimanche : l'opération a ainsi débuté à Fort-de-France, le 29 novembre dernier, suivi du Lamentin, ce dimanche 6 décembre.


L'association de commerçants Emergence Lamentinoise avaient opté le week-end dernier pour une ouverture uniquement le matin jusqu'à 13 h, pour les boutiques du bourg. « habituellement on ouvre que les deux derniers dimanche de décembre, mais cette année, on a beaucoup de stocks, alors on essaye de rattraper un peu le chiffre sur dimanche matin » explique Ziad Yousfi, gérant de la boutique de prêt-à-porter Tip Top dans le bourg du Lamentin . Mais à la Galleria en revanche, les commerçants ont préféré lever le rideau toute la journée, afin de maximiser l'affluence dans leurs rayons.

« Le mois de décembre est important parce que c'est là où on arrive à faire un petit chiffre quand même, surtout cette année, où il n'y a rien eu : habituellement, on fait les foires, les expos, etc. Même là, j'avais prévu de partir pour la foire de Paris, on n'a pas pu, situation sanitaire oblige, donc il faut saisir les petites opportunités » confie Corentin Bisoli, le représentant de la société d’Autres Saveurs, dont un stand de produits locaux se trouve au rez-de-chaussée de la Galleria.


Cette nouvelle organisation a bousculé quelque peu les habitudes des commerçants, mais aussi des clients, encore rares pour ce premier dimanche d'ouverture de décembre.


« C'est une bonne idée pour ceux qui travaillent toute la semaine, comme ça le dimanche, ils pourront faire leurs achats pour les fêtes tranquillement... Mais il y en a beaucoup qui n'étaient pas au courant que le centre était ouvert le dimanche » regrette Stéphanie, vendeuse dans un magasin de chaussures à la Galleria.


Les commerçants regrettent en effet le manque de communication autour de ces ouvertures exceptionnelles, et espèrent que l’information circulera d’ici dimanche prochain.

Tags