L'autorité de la concurrence relève des écarts de prix toujours importants entre l'Hexagone et les Outre-mers

Par • Mis à jour le 04/07/2019 - 10:36

Dix ans après un premier rapport, l'autorité de la concurrence a étudié les écarts de prix entre l'Hexagone et les Outre-mers. Des écarts qui n'ont pas vraiment évolué sur cette période.

    L'autorité de la concurrence relève des écarts de prix toujours importants entre l'Hexagone et les Outre-mers

Jusqu’à 38% de différence de prix sur certains produits vendus dans les territoires d’Outre-Mer comparés à l’Hexagone. C'est le constat de l’autorité de la concurrence qui s’est penchée pendant un an sur le cas des départements et régions d’Outre-Mer.

Dans son avis, le premier depuis 2009, l’autorité dresse un diagnostic sur l’environnement concurrentiel dans les DOM et émet des préconisations pour faire évoluer la situation : révision de l’octroi de mer, amélioration du bouclier qualité prix ou encore chasse aux exclusivités et politiques de « fausses promotions ». 

La directrice de l'observatoire a remis son rapport ce jeudi à la ministre des outre-mer en présence du délégué interministériel à la concurrence. Ce dernier a reçu une feuille de route pour développer des outils législatifs et enrayer le phénomène de non-concurrence.

Le compte rendu de présentation d'Eric Dupuis :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.