Le Pôle agroalimentaire de la Martinique récompensé pour la qualité de son travail

Par 23/04/2016 - 15:58 • Mis à jour le 23/04/2016 - 15:58

Le PARM a obtenu le label national « Centre de ressources technologiques » décerné par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. La cérémonie de dévoilement de plaque a eu lieu ce vendredi 22 avril 2016 en présence du préfet et des autres personnalités de l'île.

    Le Pôle agroalimentaire de la Martinique récompensé pour la qualité de son travail
Le Pôle agroalimentaire de la Martinique est la seule structure aux Antilles qui a été récompensée avec le label national « Centre de ressources technologiques ». Ce label répond à un cahier des charges très stricte et reconnaît la qualité des activités du PARM dans le domaine de services aux entreprises.

« Dans le cadre de ce label, nous avons pour mission de faire une sorte que le plus grand nombre possible de TPE et de PME de notre territoire soit touché. C’est pour cela qu’on engage dès à présent une enquête auprès du plus grand nombre des entreprises pour toujours mieux identifier leurs problématiques, leurs besoins spécifiques et déployer des prestations en lien avec ces besoins », selon Katia Rochefort, directrice du PARM.

Le label « Centre de ressources technologiques » est délivré pour trois ans. Le préfet de la Martinique, Fabrice Rigoulet-Roze a félicité le PARM de son parcours excellent. Selon lui, cette reconnaissance est le moment d’accroître les efforts.

« Ce label est aussi un devoir de multiplier les ambitions en renforçant encore cette capacité d’être au plus près des besoins des entreprises pour leur développement, pour que ça génère de l’activité, de la mise en production, de la création des valeurs tout simplement et donc de l’emploi ».

La plaque a été dévoilée par le président du PARM, Daniel Marie-Sainte, qui a participé à sa création il y a 13 ans. La cérémonie a eu lieu en présence du préfet, du président du Conseil exécutif, président de l’Assemblée de Martinique et d'autres invités.

Véranilka Chyhir et Cédric Catan