Le Tribunal Administratif rejette le référé des Noms Essentiels

Par 04/12/2020 - 18:59
01/01/2020 - 00:00

Saisi mercredi 2 décembre pour demander la réouverture des bars, restaurants, salles de spectacle ou encore salle de sport, le Tribunal Administratif a rejeté le référé déposé par les noms essentiels : une douche froide pour des chefs d'entreprises qui manifestaient au même moment, devant la préfecture.

    Le Tribunal Administratif rejette le référé des Noms Essentiels

C'est un nouveau coup dur pour tous les chefs d'entreprises encore soumis aux règles de confinement. Le Tribunal Administratif de la Martinique a rejeté le référé que les Noms essentiels avaient déposé mercredi, réclamant des mesures permettant la réouverture des restaurants, des bars, salles de sport et autres établissements de loisirs. « Jusqu'ici, ces établissements ne sont pas concernés par les mesures de l'arrêté du 25 novembre dernier, on voit que les chiffres ne cessent de diminuer jour après jour, ça signifie que la situation sanitaire est très favorable » disait jeudi leur avocate, Maître Marielle Tiburce.


Face à la décision du Tribunal Administratif, c'est la douche froide pour les 150 personnes qui manifestaient au même moment, devant la Préfecture de la Martinique. Certains dénoncent « une très grosse injustice », « j'ai moi-même assisté à notre audience, rien ne laissait paraître que notre requête allée être rejetée » accuse Josué CHARLES HÉLÈNE, propriétaire du restaurant Little Rock, au Diamant.


En effet, le dernier bilan publié par l'ARS sur les chiffres COVID indique une baisse constante du nombre de cas, aujourd'hui la Martinique est sous le seuil d'alerte pour l'ensemble des indicateurs. Une situation sanitaire qui permettait espérer une issue plus favorable pour ces chefs d'entreprises.

Tags