Le casse-tête du couvre-feu pour les restaurateurs

Par 17/10/2020 - 10:00
01/01/2020 - 00:00

L’entrée en vigueur ce samedi 17 octobre du couvre-feu commercial de 22h à 5h oblige les professionnels à repenser leur façon de travailler pour tenter de survivre dans un contexte économique déjà difficile.

    Le casse-tête du couvre-feu pour les restaurateurs

Pas plus de six clients par table, fermeture de toutes les enseignes à 22h. C’est ce samedi 17 octobre qu’entrent en vigueur les nouvelles restrictions mises en place par le gouvernement pour tenter de freiner la propagation du coronavirus. Pour les restaurateurs, cette mesure risque d’impacter encore un secteur très fragilisé par le confinement et la crise économique.

Réadapter les horaires

« Nous sommes un établissement réputé comme bar à cocktail avec une activité qui dépasse largement 22h, aujourd’hui on envisage de réorganiser les plannings, proposer une restauration le midi, et réduire notre temps d’ouverture le soir » précise Maeva Lison, chargée de communication du Cloud à Fort de France. L’établissement va également repenser l’offre pour tenter de palier ces fermetures en soirée : « un espace de coworking en journée, pour accueillir des entrepreneurs et des entreprises ».

Pour d’autre restaurateurs, la mesure semble moins contraignante comme l’explique Judith Thalleman, la gérante du O’Pub « Ca va quand même nous permettre de maintenir le cap, même si nous proposions déjà la service continue, ce qui permet aux clients un déjeuner tardif ».

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.