Le marché automobile se porte bien !

Par • Mis à jour le 28/01/2016 - 12:56

15 214 voitures neuves ont été vendues l’année dernière en Martinique (2015); les concessionnaires n'avaient pas connu de telle progression de leurs ventes depuis longtemps. Audi et Renault sont en tête des ventes et les voitures étrangères sont toujours privilégiées par les automobilistes.

    Le marché automobile se porte bien !
Avec une croissance de 14% par rapport à 2014, le marché automobile a dépassé la barre des 15 000 voitures vendues en 2015 (15 214 exactement). Selon l’IEDOM, cette hausse concerne aussi bien les véhicules utilitaires neufs (+12% soit 2156 nouvelles voitures) que les véhicules particuliers (+14% soit 12930 voitures).

C'est Audi qui s’en sort bien du côté des voitures Premium avec 50% (devant Mercedes et BMW) des ventes d’où la satisfaction de Bruno Symphor chef des ventes, mais le client a t-il réellement un critère de choix dans l'achat d'un véhicule ? "Ce qui revient très régulièrement c'est la notion de rapport qualité prix" , explique le chef des ventes. Du côté des marques généralistes, c’est Renault qui s’est hissé en tête des ventes avec 2198 voitures, devant Peugeot, Citröen et Toyota.

On constate également, en examinant les chiffres que les automobilistes ont plutôt tendance à abandonner le véhicule Diesel...En effet, les moteurs de ce type ne représentent en effet plus que 42 % des véhicules particuliers neufs vendus l’an dernier, soit 8,2 points de moins qu'en 2014."Il y a de nombreuses incitations pour aller sur de nouvelles technologies", explique Bruno Symphor qui s’est penché sur la question.

Enfin (et ce n’est pas forcément nouveau) la part de marché des constructeurs français sur les ventes de VPN à la Martinique a reculé l’an dernier à 38,7%: moins 1,2 point sur un an ! Si le prix du carburant glisse encore cette année (l'année dernière la baisse était de 10%) et avec des banques qui pratiquent des taux parfois plutôt attractifs, il ne serait pas surprenant de voir le marché de l’automobile carburer encore plus cette année. Aussi, la situation économique est visiblement plutôt bonne en ce moment.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar