Le personnel du Club Med vit dans l'espoir d'une réouverture après 13 mois sans activité

Par Karl Lorand et Clara Vincent 27/04/2021 - 08:44
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le Club Med Les Boucanniers à Sainte-Anne a fermé ses portes dès le début de la crise du covid-19 et n'a toujours pas rouvert. Le personnel de l'établissement hôtelier vit dans l'espoir de jours meilleurs après 13 mois très difficiles.

    Le personnel du Club Med vit dans l'espoir d'une réouverture après 13 mois sans activité

Le Club Med, l'un des fleurons de l'hôtellerie en Martinique, est fermé depuis 13 mois. Depuis le premier confinement de mars 2020, le Club Med n'a jamais rouvert ses portes.

Pourtant, plusieurs réouvertures avaient été annoncées, mais à chaque fois, la crise sanitaire est passée par là. La réouverture des portes a à chaque fois été repoussée.

Club Med déserté
Avant le covid, 500 clients occupaient les lieux en haute saison. ©CV/RCI Martinique

En février dernier par exemple, c'est le retour des motifs impérieux qui a contraint la direction à prolonger la fermeture.

Le Club Med qui embauche plus de 200 salariés permanents et au total 400 en comptant les salariés saisonniers, survit surtout grâce aux aides de l'état et de la CTM. En attendant, les salariés tentent de maintenir le site en fonction. Ce sont environ 22 hectares qu'il faut entretenir.

"On vient de reprendre. On fait 5 heures par jour, 5 jours par semaine. On n'est pas si nombreux que ça mais on est contents", confie Myriane.

Chaque jour, ils sont une quinzaine à venir travailler quelques heures à l'hôtel pour entretenir le site. "Ce qu'on fait en ce moment, c'est l'état des lieux complet", explique Aline Charlec Sinor, directrice de l'hébergement.

Que ce soit sur la clim, les douches, les joints. C'est un peu comme des mini-rénovations. Au niveau de l'hébergement, on regarde ce qui a besoin d'être changé pour bien se préparer pour juillet.

Club Med déserté
Les tables à manger sont rangées depuis 13 mois, faute de clients. ©CV/RCI Martinique

Grégory They, le directeur de la restauration a, lui, du dire adieu à ses cuisines pour quelque temps.  Depuis la fermeture, il travaille avec le directeur de la maintenance. "Je m'occupe de la fumigation pour enlever les moustiques etc. Je travaille sur des dossiers d'organisation des collaborateurs", raconte Grégory They.

La disparition des clients a été un passage difficile pour le restaurateur du club de vacances. Une ambiance triste dans un établissement qui peut accueillir jusqu'à 500 clients en même temps.

Ce qui est triste c'est de ne pas avoir d'activité du tout. De voir un établissement comme ça qui s'use sans personne dedans. C'est dommage

Club Med déserté
 Dans l'hôtel, les salariés espèrent fébrilement la réouverture. ©CV/RCI Martinique

L'incertitude pèse lourdement sur l'état d'esprit du personnel. Les réouvertures reportées n'ont néanmoins pas entamé l'envie de vivre des lendemains plus heureux. C'est ce que dit Aline Charlec Sinor.

Il y a toutes ces phases d'attentes. "Oui on va ouvrir et puis finalement non". C'est cette partie-là qui est plus difficile. Cependant on reste ouverts au Monde. On essaye de s'améliorer et d'être prêts

Si tout se passe bien, le Club Med devrait rouvrir ses portes le 3 juillet prochain.

Pour aller plus loin :

Ecoutez l'entretien de Didier Lefur, directeur de la société martiniquaise de village de vacances Club Med les Boucaniers. Il répond aux question de Clara Vincent :

 

Tags