Le prix de la biodiversité remis à des planteurs de banane à Paris

Par • Mis à jour le 01/03/2016 - 00:22

Six producteurs de banane de Guadeloupe et Martinique ont reçu un prix de la biodiversité dans le cadre du Salon de l'Agriculture qui s'est ouvert à Paris le 27 février 2016. La filière banane des Antilles françaises, qui axe désormais sa stratégie commerciale sous le label "banane française cultivée en Guadeloupe et Martinique", entend sensibiliser les visiteurs du Salon au concept de "banane durable" et de la "biodiversité" de retour sur les plantations.

    Le prix de la biodiversité remis à des planteurs de banane à Paris
171 m2 pour vanter les vertus de la banane française, produit d'un terroir (Guadeloupe et Martinique) issu de l'Agriculture Durable, l'UGPBAN a vu grand cette année pour le Salon de l'Agriculture 2016. L'Union des Groupements de Producteurs de Banane va d'ailleurs enfoncer le clou en rendant public mercredi (2 mars 2016) une étude sur la biodiversité.

En attendant depuis l'ouverture du Salon, ce ne sont pas moins de six producteurs (trois pour chaque île) qui ont reçu un prix de la biodiversité. Parmi les trois lauréats de Martinique (voir photo), Marlot Georges Antoine produit de la banane sur trois hectares au Lamentin. Et il ne jure aujourd'hui que par les plantes de couvertures.




Une conviction également partagée par les planteurs de Guadeloupe à l'instar de Joël Narayaninsamy, à la tête d'une bananeraie de dix hectares à Capesterre.





Jean-Philippe Ludon avec Jean-Marc Pulvar
@jpludonrci