Le transport maritime entre Fort-de-France et les Trois-Ilets sera assuré !

Par • Mis à jour le 18/09/2015 - 15:47

Après 3 heures de longs débats, les élus du Conseil Général ont approuvé ce jeudi en séance plénière, le choix de l’entreprise qui va assurer la desserte maritime dans la baie de Fort-de-France. C'est la compagnie martiniquaise de navigation qui était la seule société en course pour cette délégation de service public qu'elle devra assurer pour les 8 prochaines années.

    Le transport maritime entre Fort-de-France et les Trois-Ilets sera assuré !
Les Vedettes du Soleil vont - d’ici début novembre - prendre le relais des Vedettes Madinina. Au total, ce sont 8 bateaux qui effectueront les rotations quotidiennes.

Le prix de l'aller simple sera de 5 euros, l'aller-retour coûtera 7 euros. Si les débats ont été aussi longs, cela tient au nom d’un des associés du nouveau délégataire. En effet, il s’agit en effet de Charles Conconne, un des anciens gérants des Vedettes madinina et actuellement mis en examen. Ce dernier ne comprend pas tout ce remue ménage. "Je paye 35 salaires par mois, j'assure une continuité de services... Est-ce que le reste est important parce que je m'appelle Conconne ?", a t-il questionné. Charles Conconne a également annoncé l'arrivée de nouveaux bateaux en novembre prochain.

Les élus de l’opposition ont émis des doutes sur la manière dont le dossier a été géré." Sur le plan de la transparence et de l'éthique je pense que le Conseil Général actuel à fait ce qu'il fallait ! Bien entendu on peut sur le fond lui reprocher un certain nombre de choses, notamment de vouloir absolument faire le transport public maritime maintenant. Il y a un rythme politique qui dit qu'il faut attendre la mise en place d'une collectivité... Moi je dis qu'il faut qu'on aille au rythme social, au rythme des gens !" , a précisé David Zobda le 1er vice président du Conseil Général.

Lucien Adenet, conseiller général et membre de l’opposition s’est abstenu pour ce vote et il s’en est expliqué. "Nous ne sommes pas contre la mise en place d'une DSP entre Fort de france et Trois ilets mais aujourd'hui nous constatons que la procédure qui est mise en place pose problème. Quand je suis arrivé dans la salle il n'y avait pas de document pour les élus... Je crois que ce n'est pas sérieux. On sent qu'il y a un peu de précipitation pour mener ce dossier avant la fin de la mandature. Je pense qu'il fallait faire les choses de manière plus sérieuse" a t-il indiqué.

Audrey Ollon



Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.