Les acteurs du transport aérien envisagent un geste envers les voyageurs les plus démunis

Par 25/11/2022 - 16:33 • Mis à jour le 25/11/2022 - 16:31

Comment faire baisser les prix des billets d'avion ? Une question dont la réponse n'a pas été trouvée lors de la rencontre entre les acteurs du transport aérien et la CTM.

    Les acteurs du transport aérien envisagent un geste envers les voyageurs les plus démunis

Les représentants des compagnies aériennes, de la SAMAC et de LADOM étaient réunis ce matin à l’hôtel de la CTM à Cluny. Une rencontre pour échanger avec le président du conseil exécutif, Serge Letchimy, sur la problématique de la continuité territoriale. 

Depuis plusieurs semaines en effet, les prix des billets d’avion explosent. +32% en septembre au départ de la Martinique selon un constat dressé par la direction générale de l'aviation civile. 

Une situation qui pénalise forcément les familles martiniquaises. Pour les acteurs du secteur, il s’agissait ce matin de trouver des pistes d’actions pour améliorer la situation.

Peu de solutions

L'une des options est la création d'un bon de transport pour les familles les plus démunies. "Ce serait plus cette option car il faut savoir que l'ensemble des compagnies supporte des coûts augmentés de façon exponentielle", dit Rudy Mouniapin, responsable commercial Air Caraïbes. "Le pétrole représentait 20 à 25% de nos charges et désormais, il représente 45% de nos charges", assure-t-il.

Pour Serge Letchimy, il faut une méthode en deux temps. "Premièrement, il faut pouvoir soutenir les familles en grave difficulté à partir d'un seuil de revenu pour avoir un certain nombre de billets en cas de catastrophe ou de situation sociale difficile ou besoin de déplacement urgent", détaille le président du conseil exécutif de la CTM. "Et puis il faut peut être avoir un raisonnement plus durable parce que si ça continue comme ça, on aura des conséquences à partir de février-mars sur la fréquentation touristique", ajoute-t-il.

Tags