Les responsables de l'énergie réfléchissent à l'installation d'une centrale géothermique aux Anses d'Arlet

Par • Mis à jour le 12/02/2020 - 08:27

L'implantation d'une centrale géothermique aux Anses d'Arlet était au centre d'une concertation publique hier soir (mardi 11 février 2020).

    Les responsables de l'énergie réfléchissent à l'installation d'une centrale géothermique aux Anses d'Arlet

Tous les partenaires du Programme Territorial de Maîtrise de l'Energie, la CTM, l'ADEME, la DEAL, EDF et le SMEM étaient présents à cette rencontre pour répondre aux questions des habitants.

Ce n'est pas la première fois que le projet est évoqué. Une réunion sur le même sujet a déjà eu lieu en décembre dernier.

Pour l'instant, le BRGM ( bureau de recherches géologiques et minières ) étudie les différents paramètres de surface qui permettent de déterminer le potentiel du site. Il reste cependant à effectuer des forages à 1000 ou 2000 m de profondeur pour distinguer si il s'agit d'un fluide chaud ou de la vapeur.

"On s'est intéressé aux Anses d'Arlet parce qu'il y a une source chaude sur la plage mais aussi sous l'eau. C'est un endroit très intéressant pour cela. Le BRGM a étudié deux zones : les Anses d'Arlet et la Montagne Pelée. D'un point de vue géologique, la ressource des Anses d'Arlet serait particulièrement accessible à moins de 2000 mètres de profondeur", explique Paul Courtiade, ingénieur en énergies renouvelables à l'ADEME

La centrale ne verra en tout cas pas le jour tout de suite. Il faut entre deux et trois ans pour obtenir les autorisations de forage. Quoi qu'il en soit, les acteurs veulent échanger avec la population sur le projet avant toute mise en oeuvre. 

L'occasion de connaître les attentes et craintes éventuelles des arlésiens.

Une transition indispensable

En Martinique, 25% de l'électricité produite est issue des énergies renouvelables (le vent, le soleil, l'incinération des déchets, la bagasse ou le bois). La programmation Pluriannuelle de l'Energie a fixé un objectif de 56%  d'ici 2023, soit deux fois plus.

La géothermie est un levier de production non négligeable. "C'est un moyen de production d'électricité qui est indispensable pour la Martinique. En terme d'énergies renouvelables nous avons beaucoup de potentiel en énergie solaire, en vent également mais ce n'est pas toute l'année. Cependant par rapport à notre consommation énergétique ce n'est pas suffisant. Il faut donc d'autres énergies comme l'énergie géothermique qui permet de produire toute l'année", précise  Paul Courtiade

D'autant que cette énergie présente l'avantage de ne pas émettre de CO2.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.