Les salariés de France-Antilles ne sont pas encore convaincus par l'offre de Xavier Niel

Par • Mis à jour le 04/03/2020 - 09:21

Une rencontre par visioconférence a eu lieu hier entre les salariés de France-Antilles et les émissaires de Xavier Niel. À l'issue de la présentation précise du projet, le doute subsiste dans les rangs des employés du quotidien local.

    Les salariés de France-Antilles ne sont pas encore convaincus par l'offre de Xavier Niel

Hier les représentants du personnel et des salariés de France-Antilles ont pu échanger avec les équipes de Xavier Niel.

Pour rappel, le seul repreneur en lice a déposé son offre de reprise ce lundi du quotidien local.

Sur les Antilles et Guyane ce sont 114 salariés qui sont nécessaires au redémarrage du journal selon Xavier Niel.

Le découpage sur ces trois départements a fait l'objet d'une longue discussion entre chaque partie.

Le personnel n'a pas eu les réponses et précisions escomptées lors de cet échange. "Il n'y a aucune amélioration par rapport à ce qui était annoncé. Ils entendent nos doléances. Ils ont jusqu'à jeudi pour faire évoluer le projet", a commenté Sabrina Paolo à l'issue de cette réunion.

"Il y a beaucoup de frustration pour les salariés qui sont dans l'attente depuis des mois. Aujourd'hui, les licenciements sont suspendus mais il n'en demeure pas moins que le côté psychologique est délicat. Après je n'ai pas rencontré tout le personnel pour connaître l'état d'esprit exact", a confié Sabrina Paolo.

Des embauches sont cependant prévues. "Il y aura des embauches sur des métiers qui n'existent pas aujourd'hui au sein de l'entreprise. Cependant nous n'en savons pas plus", a expliqué Sabrina Paolo.

Au regard de l'offre qui leur a été présentée, les salariés sont dubitatifs sur le financement prévu. "Nous pensons qu'il aurait mis au moins 10 millions d'euros. Avec 8 millions dont 3 millions d'argent public, nous sommes dans le flou. Sachant que le précédent plan, nous avions 125 salariés avec 9 millions pour un tri hebdomadaire. Aujourd'hui nous devrons faire un quotidien avec moins d'argent et moins de personnel", a constaté la salariée.

Xavier Niel via sa filiale NJJ a jusqu'à jeudi pour modifier son offre. Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France l'étudiera mardi prochain (10 mars 2020).

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.