"Nous avons pris le pari de ne pas augmenter l'impôt au Lamentin, nous allons tenir cet engagement"

Par • Mis à jour le 30/12/2015 - 19:01

Que se passe t-il à la mairie du Lamentin ? Il y aura-il des hausses d’impôts ? Non répond l’équipe dirigeante de la mairie. C'est ce qu'elle a expliqué mardi soir à l’occasion d’un Conseil Municipal. Il s’agissait de porter à la connaissance de tous ses membres un avis rendu par la chambre régionale des comptes.

    "Nous avons pris le pari de ne pas augmenter l'impôt au Lamentin, nous allons tenir cet engagement"
La SEMAVILLE présente une dette de deux millions cinq d’euros ! L’opposition a manifesté son inquiétude en démontrant que des hausses d’impôts sont à venir.
"La SEMAVILLE est dans une situation catastrophique ! La ville du Lamentin est le principal actionnaire et la ville doit combler son déficit", a indiqué David Dunon, conseiller municipal et chef de file du groupe de l’opposition lamentinoise "Le Lamentin, la relève".

Du côté de la mairie du Lamentin, on ne voit pas les choses de la même façon. "Nous n'avons jamais parlé d'augmentation d'impôts ! Nous avons fait 14,5% d'augmentation d'impôts en 2014 et là nous préparons le budget de 2016. Nous repondons à un certains nombre d'objectifs : les besoins de la ville, les besoins des Lamentinois mais aussi trouver en face de ces besoins les moyens de notre politique. Nous avons reçu une injonction de la chambre régionale des comptes qui nous demande non pas de payer les dettes de la SEMAVILLE - ce n'est pas du tout ça- mais de constater la moins value de l'action de la SEMAVILLE".

Le premier adjoint du maire s'est voulu rassurant. "Nous avons pris le pari de ne pas augmenter l'impôt au Lamentin, nous allons tenir cet engagement", a conclu David Zobda.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon