"Nous sommes contents, je pense que ça ira, ce ce que nous voulions"

Par • Mis à jour le 18/02/2016 - 16:24

Le groupe Bernard Hayot a repris la plantation bananière de Leyritz située à Basse-Pointe. L’entreprise gérée par la famille de Meillac était en grandes difficultés financières.

    "Nous sommes contents, je pense que ça ira, ce ce que nous voulions"
Les deux tiers des ouvriers de l’exploitation - soit 22 salariés - ont été licenciés entre décembre 2015 et janvier 2016. Les employés qui ont conservé leur emploi sont aujourd'hui rassurés sur leur avenir maintenant que l'exploitation bénéficie d'un nouveau repreneur."Nous sommes contents, je pense que ça ira, ce ce que nous voulions", précise Patrice un ouvrier. Un peu plus loin Manuelle une employée qui vient de s'acheter une voiture est "rassurée" et assure avoir le moral.

10 employés ont été gardés

"On a gardé seulement 20 hectares et le ratio dit que pour 2 hectares une personne donc on a gardé 10 personnes. Quand il n'y aura pas de travail on ira ailleurs, sur d'autres propriétés", a précisé Juvénal Rémir qui pense que les objectifs seront atteints en terme de rendement.
Le groupe repreneur viserait des réembauches de salariés licenciés dans quelque temps si le rendement est bon."Il y aura une priorité des ouvriers qui avaient été licenciés, c'est une promesse qui a été faite par les héritiers De Meillac", a assuré Juvénal Rémir.

Audrey Ollon et Christian Golvet