Relance de l'économie : « nous pouvons aller au-delà de l'enveloppe Outre-Mer » affirme Philippe Jock.

Par 07/09/2020 - 19:13
01/01/2020 - 00:00

Jeudi 3 septembre, le gouvernement a présenté son grand plan de relance, dont une enveloppe d'un milliard et demi d'euros est allouée à l'Outre-Mer. Mais selon le président de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de la Martinique, Philippe Jock, la Martinique peut obtenir encore plus de ce plan de relance, en répondant à des appels à projets sur l'ensemble du plan des 100 milliards.

    Relance de l'économie : « nous pouvons aller au-delà de l'enveloppe Outre-Mer » affirme Philippe Jock.

Depuis le confinement, l'économie tourne au ralenti, notamment en Martinique, avec des secteurs plus ou moins touchés par la crise sanitaire. Selon le président de la chambre de commerce et de l'industrie (CCI) de la Martinique, Philippe Jock, l'hôtellerie est bien entendu le secteur qui souffre le plus, avec la fermeture des frontières et du ciel, mais les petits commerces et les secteurs des services comme les artisans et coiffeurs sont aussi fragilisés par la crise.

Dans ce contexte mondial tendu pour l'économie, le gouvernement a annoncé jeudi 3 septembre un vaste plan de relance de 100 milliards d'euros, dont 1,5 milliards sera consacré aux Outre-Mers. Alors que peut-on bien attendre de ce plan de relance chez les ultramarins ? Pour l'instant, aucune piste précise n'a été divulguée par le ministère des Outre-Mers, mais la Martinique peut tirer son épingle du jeu, et obtenir peut être plus d'aides : « ce que j'ai compris c'est que nous pouvions obtenir au delà de ce milliard et demi, et répondre à des appels à projets sur l'ensemble du plan des 100 milliards, donc il nous appartient d'être actifs » indique le président de la CCI.

Fin juillet, la CCI présentait à la collectivité territoriale un vaste plan de relance économique, avec 46 recommandations, pour un montant total d'un milliard d'euros de fonds publics et privés. Un plan visionnaire selon la chambre de commerce, puisque ses propositions répondent à certaines exigences fixées par le plan lancé par le gouvernement. « Le travail que nous avons réalisé avec une centaine d'acteurs économiques de la chambre de commerce c'était donc identifier tous les dossiers qui étaient déjà prêts. Avec une bonne surprise, c'est que la plupart de ces projets, plus de 40% des projets, était dans une orientation de développement durable. Et c'est vrai que c'est anticiper sur ce que propose le gouvernement, puisque dans le plan de relance de l’État, il y a plus d'un tiers des sommes qui est affecté au verdissement de l’économie. Et nous, acteurs martiniquais, avions déjà anticipé. »

Selon Philippe Jock, certaines propositions concrètes faites en juillet dernier pourraient ainsi bénéficier des aides au-delà du chiffre consacré aux territoires ultra-marins.


« Si nous allons tous ensemble, élus, acteur socio-économiques et administrations locales, défendre nos dossiers à Paris, nous pourrons au delà du milliard et demi affecté à l'Outre-Mer, répondre à des appels à projets nationaux. Je pense que sur la pile hydrogène par exemple de la SARA, avec d'autres acteurs, ça répond clairement à l'ambition affichée d'une transition énergétique. Sur les travaux qui sont prévus par le grand port maritime, d'extension mais aussi d'alimentation à quai des navires en énergie renouvelable ça répond tout à fait à ce qui est proposé aujourd'hui. Donc je pense en effet que nous pouvons ensemble aller au delà de l'enveloppe Outre-Mer. »

 

Reste à accélérer le pas pour ne pas rester en retrait de ces aides indique le président de la CCI de la Martinique. « Sur votre antenne, j'ai entendu le Préfet dire qu'il ne fallait pas qu'on attende décembre et qu'on soit prêts bien avant. Je pense que nous avons les moyens avec les dossiers qui sont déjà prêts, les fiches actions qui ont été présentées, nous sommes en capacité d'être réactifs et d'aller très vite. »

 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.