Sargasses : l'URSAFF analyse les situations des entreprises au cas par cas

Par 19/07/2018 - 14:15 • Mis à jour le 19/07/2018 - 14:15

Les services de l'URSAFF sont mobilisés dans l'accompagnent des entreprises touchées par les conséquences des échouages de sargasses. Le moratoire promis par le gouvernement sera appliqué en fonction de la situation de chaque structure.

    Sargasses : l'URSAFF analyse les situations des entreprises au cas par cas

Lors de leur passage aux Antilles mi-juin, les ministres de l’écologie et de l’outre-mer avaient promis des mesures pour aider les entreprises les plus touchées par l’invasion des sargasses

Annick Girardin et Nicolas Hulot avaient notamment évoqué la possibilité de mettre en place un moratoire sur les charges sociales pour les professionnels dont le chiffre d’affaires s’est effondré suite aux invasions massives d’algues.

Alors qu’en est-il en Martinique ? L’URSAFF est-elle prête à faire un geste pour les professionnels les plus sinistrés ? Au service de l’URSAFF en Martinique, les devants avaient été pris avant même les déclarations des ministres pour identifier les entreprises concernées, notamment en fonction des zones géographiques. La CGSS a pris contact avec les chambres de commerce et des métiers pour regrouper les demandes.

Les précisions de Marie-Alice Bazas, la directrice du recouvrement à la CGSS Martinique, au téléphone de Béatrice Vandevoorde.