Semaine de l'artisanat : "C'est très compliqué d'être artisan de nos jours"

Par • Mis à jour le 15/03/2016 - 13:13

La semaine de l'artisanat bat son plein ! C'est là l'occasion de se pencher sur ce secteur qui regroupe près de 16 000 emplois en Martinique.

    Semaine de l'artisanat : "C'est très compliqué d'être artisan de nos jours"
La semaine nationale de l’artisanat a débuté ce vendredi 11 mars 2016. A cette occasion de nombreux événements et rencontres sont organisés. A titre d'exemple, la Chambre des métiers de la Martinique met en place des actions du 16 au 18 mars 2016 avec des visites d’entreprises sur Cap Nord mais également des portes ouvertes de l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat de la Martinique (qui est située à Rivière-Salée et qui compte un centre de formation d’apprentis entre autres).

11 000 entreprises

L’artisanat regroupe plus de 500 activités différentes ! En Martinique, au 1er janvier 2015 il y avait près de 11 000 entreprises répertoriées, ces dernières génèrent environ 16 000 emplois. On enregistre également 785 immatriculations annuelles et selon les responsables, l’artisanat se porte plutôt bien en Martinique !

Cécile Cinélu, gérante de l'entreprise Tournicoti qui se trouve à l'Anse Mitan aux Trois -Ilets n'est pas exactement du même avis. Elle a eu des apprentis mais faute de charges trop lourdes - selon elle - elle n’en embauche plus."Les charges sont très très lourdes et il faut savoir qu'un artisan n'est pas reconnu en tant que tel. Je travaille beaucoup avec la saisonnalité des touristes; le reste de l'année il faut que je trouve des moyens de survivre... C'est très compliqué d'être artisan de nos jours", a indiqué la gérante de cette petite entreprise qui fabrique des parapluies depuis 2009.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon