Tourisme : la République Dominicaine tire son épingle du jeu pour attirer les voyageurs

Par 05/10/2021 - 18:08 • Mis à jour le 05/10/2021 - 17:57

Alors que le salon du tourisme IFTM Top Resa se poursuit à Paris jusqu'au 8 octobre prochain, et que la Martinique et la Guadeloupe y sont représentées, la République Dominicaine tire son épingle du jeu pour attirer les voyageurs. Etant donné le fort taux de vaccination de la population, il n'est pas nécessaire d'être vacciné, ni de présenter de test PCR pour voyager dans le pays.

    Tourisme : la République Dominicaine tire son épingle du jeu pour attirer les voyageurs

En cette période sanitaire tendue, l'est d'Hispaniola propose aux visiteurs de venir sans vaccin, ni tests PCR. Une mesure en place depuis la mi-août et qui semble porter ses fruits. En août dernier, la République Dominicaine a accueilli 476 575 voyageurs non-résidents. C'est 96% du nombre de voyageurs enregistrés en août 2019 et une hausse de 332% par rapport à août 2020. 

Et pourtant, le nombre de cas de Covid-19 lui, n'augmente pas sur l'île. Et pour cause : 100 % du personnel des services touristiques est vacciné. 55% de la population a reçu au moins une dose, et près de la moitié des Dominicains possède un schéma vaccinal complet. 

Cette ouverture des frontières s'explique largement par le taux de vaccination important de la population locale, selon Pedro Hejoaka, dominicain installé en Martinique depuis une dizaine d'années et agent de syndicat logistique à l'Espace Sonate, à l'Etang Z'abricot :

C'est une autre ambiance : les gens sont à fond sur la protection, et surtout sur le fait de se vacciner. J'avoue que j'ai été surpris de voir comment les gens réclament d'être vaccinés. Ils sont convaincus que se vacciner c'est pouvoir en finir un peu avec la pandémie. Il faut savoir qu'en République Dominicaine, 1 million de personnes a déjà pris la troisième dose de renforcement, et il y a une politique d'inciter les gens à se faire vacciner avant d'aller travailler

Des tests aléatoire d'haleine sont toutefois effectués à l'arrivée des voyageurs sur l'île. A l'exception des enfants de moins de 5 ans, des personnels navigants, des personnes ayant reçu leur deuxième dose de vaccin au moins trois semaines avant le voyage, ou encore de ceux possédant un test PCR négatif de moins de 72h.

Une nécessité, selon Pedro Hejoaka :

Le tourisme dominicain est particulier : c'est sur du flux tendu, avec le concept de resort où les personnes prennent une semaine tout inclus. Effectivement, le tourisme est un moteur important de l'économie dominicaine. Donc il fallait reprendre par là, tout en ayant pris les bonnes mesures pour

Un modèle qui convainc à l'occasion de ces quatre jours de salon, et qui est au cœur des débats animés sur le stand, situé au Pavillon 1 – Stand 1-F028. L'office du tourisme de la République Dominicaine proposera d'ailleurs des formations dédiées aux agents de voyages demain mercredi, et vendredi.

Tags