Troisième trimestre 2020 : l'économie martiniquaise montre des signes de redémarrage

Par 12/01/2021 - 19:03 • Mis à jour le 12/01/2021 - 18:49

Dans un rapport paru ce mardi 12 janvier, l'INSEE indique que l’économie martiniquaise montre des signes de redémarrage au troisième trimestre 2020. Entre autres indicateurs, le nombre d'emplois salariés a augmenté, le nombre de demandeurs d'emplois a baissé légèrement et les créations d'entreprises ont atteint un taux record. Un bilan qui devrait s'atténuer sur le quatrième trimestre de l'année dernière, du fait du reconfinement qui avait été décrété sur l'île.

    Troisième trimestre 2020 : l'économie martiniquaise montre des signes de redémarrage

Entre juillet et septembre 2020, la Martinique a vu son économie reprendre. 

Hausse des emplois salariés qui profite à de nombreux secteurs

Le nombre d’emplois salariés a progressé de 1,8 % et s'est rapproché de son niveau antérieur à la crise sanitaire.

salariés
Augmentation des emplois salariés sur le troisième trimestre

L’ensemble des secteurs d‘activité a profité de cette amélioration. Le recours à l’activité partielle, utilisé massivement durant le premier confinement, a perduré principalement dans le secteur tertiaire marchand. C’est notamment le cas pour l’hébergement et la restauration.

Baisse légère des demandeurs d'emploi et augmentation record des créations d'entreprise

Le nombre de demandeurs d’emploi a baissé légèrement, tandis que le taux de chômage augmente de 4,8 points pour s’établir à 14,8 %, contre 9 % en France entière. Cette forte hausse s’explique en grande partie par le retour dans la population active de personnes qui n’avaient pas pu rechercher activement un emploi durant le confinement. L’impossibilité de chercher du travail pendant cette période avait fait artificiellement baisser le taux de chômage au premier semestre. 

Le nombre de créations d’entreprises a quant à lui atteint un record ce trimestre, avec la réouverture des centres de formalités des entreprises. 

Créations d'entreprises
Taux record de créations d'entreprises

De son côté, l’activité touristique a continué de souffrir de la baisse d’affluence : les hôtels ont perdu la moitié de leur chiffre d’affaires par rapport à l’été 2019. Les restaurants ont cependant profité d'une clientèle locale pour conserver leur rentabilité par rapport à l'année dernière. 

Cette reprise correspondant à un contexte de déconfinement, elle aura été une bouffée d'air pour de nombreux martiniquais. Or les chiffres du quatrième trimestre ne sont pas encore connus. Ils devraient montrer une décelération de la tendance, étant donné le reconfinement mis en place sur l'île en novembre 2020.

Tags