Un nouvel épisode dans l’imbroglio entre la direction de l’hôtel la batelière et celle du Lili’s Bar

Par • Mis à jour le 16/01/2020 - 12:05

Dans le dossier du Lili's Bar, un huissier de justice s'est rendu au restaurant à la demande de l'hôtel Batelière afin de procéder à l'état des lieux. Ce dernier n'a pas été autorisé à procéder à son constat.

    Un nouvel épisode dans l’imbroglio entre la direction de l’hôtel la batelière et celle du Lili’s Bar
Le Lili's Bar

Nouvel épisode dans l'imbroglio entre la direction de l'hôtel la Batelière et celle du Lili's Bar situé en contrebas. Ce jeudi matin (16 janvier 2020), à la demande de l'hôtel, un huissier s'est rendu au bar afin de procéder à l'état des lieux et à la récupération du site sur la base d'un courrier. Finalement, l'huissier n'a pas été autorisé à procéder à son constat. Une situation que ne comprend pas le directeur de l'hôtel. Pour le Lili's, il s'agit d'une mauvaise interprétation de ce présent courrier.

Pour rappel, l'autorisation d'occupation temporaire (AOT) du site est arrivée à échéance le 31 décembre 2019. Aujourd'hui, l'hôtel et le restaurant ont tous deux effectué une demande distincte afin de récupérer le droit d'utilisation du site. Une demande qui est toujours en cours d'instruction.

Les précisions de Cédric Catan : 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.