Un projet de zones duty-free à Fort-de-France

Par 23/05/2016 - 21:31 • Mis à jour le 23/05/2016 - 21:31

Le ministère des Finances et le ministère de l'Outre-mer étudient la faisabilité de l'instauration de zones de duty free dans le centre-ville de Fort-de-France. C'est Serge Letchimy, député de la Martinique, qui a soumis l'idée au gouvernement. L'enjeu est de permettre aux centre-bourgs de profiter de l'activité touristique.

    Un projet de zones duty-free à Fort-de-France
Des zones du centre-ville de Fort-de-France pourraient bénéficier d'un dispositif de détaxe similaire au duty-free. Le dispositif n'est encore qu'à l'état de projet. Il doit permettre aux centre-bourgs de l'île de bénéficier économiquement de l'activité touristique.

"Les centre-bourgs des villes de Martnique n'arrivent effectivement pas à tirer profit du regain touristique", constate Serge Letchimy, député de la Martinique, dans un courrier daté d'avril 2016 et adressé au Président de la République, François Hollande. En guise de solution, le député sollicite un renforcement du dispositif de détaxe et l'instauration des zones de duty free en centre-ville.

"Il faut définir le périmètre du dispositif, voir les produits qui pourraient bénéficier de la détaxe et abaisser le seuil d'achats ouvrant droit à la détaxe à 50 euros contre 175 euros actuellement", explique Serge Letchimy. Des bornes dites "PABLO" devront également être installées.

Un dispositif expérimental


Ces zones de détaxes viendraient en complément de la boutique duty free de l'aéroport Aimé Césaire et de celle du port.

Dans ce cadre, Fort-de-France servirait de terrain d'expérimentation. Lors d'une conférence de presse organisée ce matin (lundi 23 mai), Didier Laguerre, maire de la ville et Serge Letchimy ont annoncé la création d'un comité de pilotage pour mener à bien le projet.

De son côté l'État considère favorablement l'idée. Le Président de la République a confié à Georges Pau-Langevin, ministre des Outre-mer et Michel Sapin, ministre des Finances, la réalisation d'un étude de faisabilité. À noter qu'aucune date de lancement du dispositif n'a pour l'instant été avancée.

Karl Lorand avec Cédric Catan