[Vidéo] Serge Letchimy interpelle le gouvernement sur la situation des marins-pêcheurs face à la pollution au chlordécone

Par 26/01/2021 - 12:08
01/01/2020 - 00:00

Lors de la séance des questions au gouvernement, Serge Letchimy, député de Martinique, a fait connaître les doléances de marins-pêcheurs de Martinique qui doivent composer avec la pollution au chlodécone des fonds marins.

    [Vidéo] Serge Letchimy interpelle le gouvernement sur la situation des marins-pêcheurs face à la pollution au chlordécone

Ce mardi (26 janvier 2021), Serge Letchimy a relayé auprès du gouvernement les doléances des marins-pêcheurs de Martinique.

Ces derniers qui ont récemment obtenu le droit de pouvoir pécher à une distance supérieure à 5 miles nautiques des côtes, rappellent régulièrement que leur profession est l'une des principales victimes de la pollution des terres par le chlordécone.

Aussi, devant l'Assemblée Nationale, le président du PPM a soutenu trois demandes portées par les marins-pêcheurs.

L'exonération des charges Ursaff, la mise en place d'un dispositif d'apurement et d'effacement des dettes, la mise en place d'un plan de soutien à la modernisation de la flotte. Monsieur le Premier ministre, répondre à ces attentes, c'est sauver une filière locale et avancer vers ce que le président de la République considère comme incontournable : la réparation

Regardez la question de Serge Letchimy

 

En l'absence de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, c'est Annick Girardin, désormais ministre de la Mer qui a répondu à la question de Serge Letchimy.

Elle a rappelé qu'Emmanuel Macron était le premier président de la République à reconnaître la responsabilité de l'Etat dans la pollution des terres au chlordécone.

Annick Girardin a également indiqué que depuis 2019, la grande majorité des pêcheurs ne payent plus ou presque plus de charge.

Sur le sujet des dettes constituées antérieurement à la réforme, le ministère de l'Outre-mer s'est engagé à donner une réponse sous deux mois aux professionnels.

Il est évident que les Antilles ont besoin de plan d'accompagnement pour que ce secteur se développe au niveau où il le faut avec une transparence et une visibilité suffisante

Regardez la réponse d'Annick Girardin :

 

Tags