BAC : une réforme qui crée encore des remous

Par • Mis à jour le 09/10/2019 - 17:35

La première session des épreuves communes de contrôle continu au bac doit avoir lieu en janvier prochain pour les élèves de première. Le SNES-FSU demande son annulation.

    BAC : une réforme qui crée encore des remous

La réforme du BAC ne cesse de créer des remous depuis plusieurs semaines déjà. Dès janvier 2020, la première session des épreuves communes de contrôle continu au bac doit avoir lieu.

Cependant, le SNES-FSU considère qu'à moins de trois mois de l'épreuve, l'incertitude autour de ces partiels plane toujours. Des partiels qui comptent pour 30% de la note du nouveau bac. Le SNES demande donc son annulation.

En Martinique, les professeurs ont la même lecture de la situation. Les précisions de Valérie Vertal Loriot, co-secrétaire académique du SNES Martinique :