Confinement: le casse-tête pour les cantines scolaires dans le secondaire

Par Adeline Courson et Fanny Marsot 16/04/2021 - 15:02
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Dès lundi, les élèves de collège et de lycée devront se passer de cantine scolaire. Une mesure qui entre dans le cadre du confinement décrété par la Préfecture, mais qui engage bien des soucis de logistique, selon la conseillère exécutive en charge de l'éducation, Sylvia Saithsootane.

     Confinement: le casse-tête pour les cantines scolaires dans le secondaire

La rentrée avec la restauration scolaire aura été de courte durée dans les collèges et les lycées de Martinique. Mercredi, les élèves retrouvaient leurs établissements avec de nouvelles mesures sanitaires mises en place : demi-classe et cours en distanciel. Mais les cantines scolaires étaient jusqu'à présent maintenues, avec pour chaque collège et lycée, son organisation comme l'explique la conseillère exécutive en charge de l'éducation, Sylvia Saithsootane :


Dans les 68 établissements, il y a 68 organisations différentes. Par exemple, au lycée Joseph Pernock du Lorrain, les enfants mangent à un par table, au collège du Diamant, il y a du plexiglas qui sépare chaque enfant à table.

Pour la conseillère exécutive, cette solution au cas pas cas qui a fonctionné depuis le début de l'épidémie aurait du être maintenue : elle avait d'ailleurs plaidé en ce sens lors de la réunion jeudi dernier avec les chefs d'établissement et le recteur. Mais pour le préfet, pas question de prendre des risques et dès lundi, les salles de restauration collectives, c'est-à-dire les cantines, seront fermées. Et cette nouvelle organisation des déjeuners pause question, explique Sylvia Saithsootane :

On va mettre des enfants dans la cour, dans les escaliers, on va les faire manger dans des salles de classe, une salle de classe, c'est fermé, on va les nettoyer avec quel personnel ? Enfin, pour moi, on marche sur la tête.


Dernière problématique soulevée par la conseillère exécutive : que déjeuneront les adolescents ? En l'absence de restauration scolaire, et faute de temps, il n'est pas évident pour les parents de faire des repas équilibrés chaque jour à emporter. Les élèves risquent donc pendant un temps de manger des sandwiches, des plats préparés, ou des fast-food disponibles à l'extérieur des établissements, prévient Sylvia Saithsootane.

Tags