Covid-19 : la CGTM-SOEM favorable à la réouverture des écoles en septembre

Par 17/08/2020 - 07:21
01/01/2020 - 00:00

Le syndicat majoritaire chez les agents municipaux ne s'opposera pas à la reprise des classes à la rentrée de septembre, malgré la crainte de l'épidémie de covid-19.

    Covid-19 : la CGTM-SOEM favorable à la réouverture des écoles en septembre

À la CGTM-SOEM, on surveille de près l'évolution du covid 19 en Martinique. Le syndicat majoritaire dans une grande partie des communes de Martinique avait appelé à la grève au mois de mai alors que se profilait la reprise des classes après deux mois de confinement. Désormais, l'organisation syndicale scande la prudence tout en se montrant favorable à une réouverture des écoles en septembre.

Le message principal est de prendre beaucoup de précautions pour que la rentrée puisse se dérouler. "On a pas le choix. Il faut vivre avec ce virus", insiste Daniel Gromat, secrétaire général de la CGTM-SOEM Fort-de-France. "Il faut prendre beaucoup de précautions mais il faut qu'on arrive à faire la rentrer. On ne peut pas continuer à pénaliser les enfants", ajoute-t-il.

La CGTM-SOEM préconise d'afficher des messages de précaution dans les établissements aussi bien pour les enfants que pour le personnel et d'en parler aux élèves le plus souvent possible.

Le syndicat préconise une formation spéciale pour le personnel pour faire face au virus, surtout pour les écoles et les crèches. "Il y a déjà des choses positives qui ont été faites.Il y a des fléchages au sol, des distributeurs de gel ont été installés. Mais vu la nouveauté de la maladie, il faudrait des formations adéquats pour le personnel. Il faut changer la manière de travailler, il faut changer la manière de venir en aide aux enfants", soutient Daniel Gromat.

Des efforts qui ont un coût comme le reconnaît le leader syndical. "Ce n'était pas prévu dans le budget des collectivités. Elles dépensent aujourd'hui beaucoup d'argent pour protéger le personnel et les enfants".

Outre la formation, la CGTM-SOEM attend malgré tout un effort supplémentaire des collectivités. Il concerne la mise en place d'un dispositif de douche pour permettre aux agents de se laver avant de rentrer chez eux et de diminuer les risques de contamination après leur travail au contact des enfants.

Le comité technique paritaire a demandé aux collectivités de mettre en place des douches pour le personnel pour qu'ils puissent se doucher avant de retourner chez eux. Eux qui craignent de transmettre le nouveau coronavirus à leurs proches.

Le syndicaliste alerte d'ailleurs les maires sur les cas de covid-19 qui pourraient être contractés en milieu professionnel. "Un salarié qui attrape cette maladie au boulot, ce n'est plus une maladie ordinaire, mais devient une maladie professionnelle. Cela change la donne. Il faut que les maires responsabilisent les parents", prévient Daniel Gromat.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.