Femmes et ingénieures, c'est possible et elles le prouvent

Par • Mis à jour le 23/11/2017 - 08:24

Ce jeudi (23 novembre 2017) aura lieu la deuxième rencontre entre ingénieures et lycéennes dans trois lycées de Martinique. Il s'agit de lutter contre les préjugés de genre et de prouver aux lycéennes que le métier d'ingénieur est accessible aux femmes. Et pourquoi pas de susciter des vocations.

    Femmes et ingénieures, c'est possible et elles le prouvent

Comment donner l'envie aux lycéennes de devenir ingénieure ? Une question à laquelle répondent l’association « Elles bougent » et l’union des professeurs de sciences et techniques industrielles (UPSTI). Pour la deuxième fois, ils organisent une rencontre féminine entre ingénieures et lycéennes, ce jeudi dans trois lycées (Bellevue, Frantz Fanon et Joseph Zobel)

L'objectif de cette deuxième édition de la journée « Sciences de l'ingénieur au féminin » est d’aider les lycéennes à mieux comprendre les métiers d’ingénieurs, souvent perçus comme des métiers masculins.

Pour changer ces idées reçues, un échange entre femmes ingénieures, basées en France et à l'étranger, et lycéennes est prévu en visioconférence, au Lycée Jospeh Zobel.

Des étudiantes ingénieurs témoigneront de leur expérience de vie étudiante et professionnelle variées, de femmes ingénieures et techniciennes de leur région, de l’hexagone ou à l’étranger.

Le reportage de Isabelle Hamot :