Le SNES Martinique est en colère

Par • Mis à jour le 09/09/2019 - 07:54

A la rentrée, la 3e classe de STMG a été supprimée au lycée Frantz Fanon, à Trinité. Ce qui a donné lieu à une augmentation d’élèves partagé en deux classes. Une situation insupportable pour le syndicat, les parents d'élèves et l'équipe pédagogique..

    Le SNES Martinique est en colère

En cette rentrée 2019, les deux classes de STMG restantes accueillent 37 et 38 élèves. Les professeurs refusent de travailler avec de tels effectifs. Une situation insupportable pour le syndicat SNES Martinique, les parents d’élèves et l’équipe pédagogique. 

Le rectorat a alors proposé deux solutions. Les 10 élèves redoublants ont eu le choix entre passer en Terminale ou alors changer d’établissement. Les élèves en question ont finalement choisi la première option.

Un scandale pour Valerie Vertale Lauriot, co-sécrétaire du SNES (Syndicat national des enseignants de second dégré). Intérrogée au téléphone d'Hanna Roseau.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.