Le recteur de l'académie de Martinique détaille les modalités de la rentrée scolaire

Par 25/08/2021 - 19:39 • Mis à jour le 25/08/2021 - 19:08

Face à la crise sanitaire que subit la Martinique, la rentrée scolaire a été repoussée au 13 septembre prochain pour l'ensemble des élèves. L'enseignement à distance prendra alors une place importante, selon le recteur de l'académie de Martinique, Pascal Jan.

    Le recteur de l'académie de Martinique détaille les modalités de la rentrée scolaire

Report de la rentrée des élèves et des pré-rentrées des personnels administratifs et enseignants

Au vu de la situation sanitaire particulièrement grave en Martinique, la rentrée scolaire des élèves est repoussée au 13 septembre. Un report qui concerne non seulement l'île, mais également la Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy et certaines villes guyanaises.

En Martinique, le recteur de l'académie a détaillé aujourd'hui l'organisation inédite de cette rentrée 2021, placée sous le signe de la précaution sanitaire.

Après de multiples consultations sur les modalités de la rentrée scolaire avec les principaux acteurs de la communauté éducative, le rectorat confirme que la rentrée des élèves aura lieu le lundi 13 septembre 2021. Il ajoute que la pré-rentrée des personnels administratifs se fera le lundi 6 septembre en présentiel, et que la pré-rentrée des personnels enseignants se déroulera à distance le mercredi 8 septembre.

"Hybridation renforcée" pendant 15 jours

A partir du lundi 13 septembre, tous les élèves suivront un enseignement sous forme d’hybridation renforcée pendant 15 jours. Ainsi, ils seront accueillis dans les écoles et établissements scolaires. Ils pourront échanger avec leurs enseignants au moins une fois par semaine, avec le port du masque obligatoire à partir du CP. Le reste du temps, l’enseignement s’effectuera à distance. C'est ce qu'explique Pascal Jan, le recteur de l'académie de Martinique :

On est sur un scénario où on revient progressivement, que les élèves aient au moins une fois par semaine un contact avec leur enseignant, et deux fois pour les élèves de l'éducation prioritaire en école primaire, puis de renforcer au fur et à mesure le présentiel au vu des indicateurs sanitaires

Les élèves de maternelle sont également concernés, comme le mentionne le recteur :

L'hybridation n'a pas grand sens pour les maternelles, donc on verra dans quelle mesure on peut les accueillir, pour ne pas participer à la profusion du virus chez les plus jeunes

Pas de cantine ou d'activités sportives pendant 15 jours

Durant cette période de 15 jours, les services de restauration et les activités sportives seront suspendus. Dans la mesure du possible, les écoles maternelles adopteront l’organisation mise en place dans les écoles élémentaires afin d’assurer la scolarisation des élèves. Les tenues réglementaires ne seront pas exigées avant le 27 septembre.

A partir du lundi 27 septembre et en fonction des conditions sanitaires, le temps d’enseignement en présence pourra être augmenté.

Un groupe de travail et de réflexion se réunira avec les partenaires concernés afin de construire les modalités de mise en oeuvre et de suivi de cette rentrée scolaire.

Ces mesures, donnant un large espace à l'enseignement en distanciel, posent encore une fois la question de la fracture technologique entre certains élèves, mais également celle du décrochage scolaire. Le recteur indique avoir fait une demande de recrutement d'enseignants volontaires auprès du ministère de l'éducation et mettre en oeuvre des moyens supplémentaires :

J'ai remonté d'un cran le plan de mise à niveau renforcé, qui sera à 100% cette année. L'idée est de rattraper ce qui aura pu être perdu, et je pense qu'on pourrait réactiver l'opération de la Martinique apprenante, c'est-à-dire une heure ou deux heures dans la journée de soutien aux élèves

Insistant sur la circonstance d'urgence et le contexte exceptionnel en cours, le recteur appelle à un effort collectif. Ainsi, le rectorat assure que l’amélioration des conditions d’accueil dans les écoles, collèges et lycées réussira grâce à la vigilance de tous dans le respect des gestes barrières.

Tags