L'objectif du nouveau pôle universitaire de santé est d'offrir un cursus complet aux étudiants de médecine

Par • Mis à jour le 24/10/2019 - 07:40

Les étudiants en médecine pourront bientôt effectuer la majorité de leurs études dans les Antilles-Guyane.

    L'objectif du nouveau pôle universitaire de santé est d'offrir un cursus complet aux étudiants de médecine

Le pôle universitaire de santé dont la première pierre a été posée avant-hier mardi à la Meynard à Fort de France va former des étudiants en médecine de A à Z à partir de 2021, date de son ouverture. Tout le cursus pourra donc être fait aux Antilles-Guyane

Pour l'instant, les étudiants doivent partir d'abord en Guadeloupe après la première année puis s'envoler pour l'Hexagone pour poursuivre en deuxième cycle avant de revenir pour le troisième cycle en Martinique Guadeloupe et Guyane pour ceux qui le veulent. Toutefois, tous ne reviennent pas dans leur région d'origine. 

700 étudiants répartis entre la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane suivent des études de médecines. Environ 140 atteignent le deuxième cycle.

Avec la construction du pôle universitaire de santé, de nouveaux postes d'enseignants seront créés. En attendant, 45 profs titulaires et 22 enseignants temporaires qui sont des chefs de clinique forment les futurs professionnels de santé.

D’ici 2 à 3 ans, les étudiants en médecine pourront rester aux Antilles pour réaliser l'intégralité de leur cursus.

Le précisions d'Yvonne Guilon :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.