Pour certains bacheliers l'heure est au rattrapage

Par • Mis à jour le 13/09/2019 - 16:30

Certains lycéens n'ont pu passer les épreuves du baccalauréat pour des raisons majeures telles qu'une hospitalisation ou un accident. Ils étaient en rattrapage cette semaine.

    Pour certains bacheliers l'heure est au rattrapage

Ils sont une vingtaine à plancher sur les épreuves du bac, qu'ils n'ont pu passer en juin dernier. Certains élèves pour des raisons de force majeure n'ont pas été en mesure de se présenter. Une hospitalisation, un accident ou le décès d'un proche parent peuvent empêcher de participer aux épreuves.

La session de rattrapage s'est tenue toute la semaine au lycée de Bellevue.

Les détails de ce dispositif avec Raymond Alger, proviseur au lycée de Bellevue. Il était au micro de Sébastien Raymond.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.