À l'école Flech Kann, les enfants de soignants vivent la crise autrement

Par 27/04/2020 - 09:45
01/01/2020 - 00:00

Depuis le début de l'épidémie, les enfants du personnel soignant sont scolarisés dans l'école de Chateauboeuf, Flech Kann. Là, ils découvrent l'apprentissage au temps du coronavirus.

    À l'école Flech Kann, les enfants de soignants vivent la crise autrement

L’école maternelle Flech Kann’ de Chateauboeuf, à Fort-de-France, accueille depuis le début du confinement les enfants de soignants. Elle fait partie du dispositif de suivi pédagogique mis en place par le Rectorat. 

Des enfants de la maternelle au CM2 y suivent des cours et des ateliers artistiques et ludiques, des activités physiques, encadrés par des enseignants et des agents volontaires.

Dans cette école sont pratiqués les gestes barrières. Une expérience qui sera utile pour préparer la reprise des classes à partir du 11 mai ou après, en septembre. Le débat n’est pas tranché.

Taïna, Théa, deux fillettes en maternelle et Soleyne en classe de CM1 font partie des enfants de soignants accueillies à Flech Kann’.

Tout comme leurs parents, et en dépit de leur jeune âge, elles sont en première ligne en ce qui concerne la connaissance sur le coronavirus et des gestes barrières à appliquer à l’école et à la maison.

Le reportage de Pascale Lavenaire :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.