Des chauves-souris terrorisent les habitants d'une résidence à Sainte-Thérèse

Par 07/10/2022 - 12:12 • Mis à jour le 07/10/2022 - 11:31

Les habitants d'une cité de Sainte-Thérèse n'en peuvent plus. Ils doivent vivre au milieu des fientes de chauves-souris. Les dispositifs mis en place pour empêcher l'installation des chiroptères se sont avérés inefficaces.

    Des chauves-souris terrorisent les habitants d'une résidence à Sainte-Thérèse

La détresse des locataires de la cité Groupe Vieux à Sainte-Thérèse à Fort-de-France est palpable. Leur immeuble est envahi depuis des années par des nuisibles : cafards, rats mais surtout des chauves-souris.

Les murs et les fenêtres du bâtiment sont recouverts de fientes de chauves-souris. Des excréments qui peuvent s’avérer toxiques notamment pour les voies respiratoires.

fiente chauves-souris
Dans les parties communes, les fientes de chauves-souris sont partout. ©RCI Martinique

Les 29 familles ont plusieurs fois averti la société Ozanam. Une pétition a été envoyée en août dernier.

Julia, habitante de la résidence n'en peut plus

On en a marre avec cette affaire de chauves-souris. On veut que ça s'arrête. Les enfants reçoivent de la fiente de chauves-souris sur eux. Elles n'ont même pas peur de nous. Je ne peux pas rester ici. Dès que je suis ici, je suis malade. On ne peut pas mettre de la peinture sur du caca

Une difficulté juridique empêche la résolution de ces nuisances. Les 11 espèces de chauves-souris présentes en Martinique sont protégées par la loi : il est interdit des les capturer, de les vendre ou de détruire leur aire de repos ou de reproduction.

 

De son côté, le bailleur explique ne pas pouvoir déplacer les chauves-souris qui sont protégées. Seule option : les empêcher de pénétrer dans le bâtiment. Mais pour l’heure, les solutions mises en place n’ont pas vraiment fonctionné (projecteur lumineux, répulsif, pose de filet etc.).

Tony Tirault, responsable d’agence CACEM pour Ozanam, explique que le bâtiment favorise l’installation des chauve-souris

Nous avons effectivement un immeuble qui a été construit en 1994. Il présente un certain nombre handicap. À l'intérieur, il y a un grand patio qui va du sol au plafond et qui est devenu une grotte à chauves-souris

Ozanam précise que le nettoyage est réalisé régulièrement mais tant que les chauves-souris n’ont pas déménagé, ils ne peuvent pas repeindre le bâtiment.

Tags