Trinité : les sargasses sont de retour sur le littoral

Par 14/01/2021 - 20:27 • Mis à jour le 14/01/2021 - 20:13

Depuis le début du mois, les sargasses ont fait leur grand retour à Trinité et des équipes sont à pied d'œuvre pour déblayer le littoral. Ces échouages sont pour le moment modérés mais d'importantes quantités d'algues sont à prévoir dans les prochains mois sur le littoral martiniquais.

    Trinité : les sargasses sont de retour sur le littoral

Comme à chaque arrivée de sargasses, les équipes de la commune de Trinité ont été mobilisées ainsi que l'association Caid, pour enlever les algues brunes quotidiennement. Un barrage a même été installé au niveau du port de pêche de Cosmy pour protéger les marins pêcheurs. 

Selon Fabien Védie, responsable de la mission sargasse à la DEAL de Martinique, les vents et courants qui dirigent les nappes de sargasses dans l'océan atlantique expliquent que cette façade de l'île soit la plus exposée.

Des dispositifs pour anticiper et préparer l'arrivée des sargasses

Et pour anticiper et préparer l'arrivée et la collecte des algues, des dispositifs sont mis en place. La prévision des échouages est notamment pilotée par Météo France qui prévoit par images satellites les arrivées de sargasses à court, moyen et long terme, et émet des bulletins hebdomadaires. Ces bulletins sont envoyés aux communes exposées aux sargasses de façon régulière, et sont également consultables sur le site de la DEAL.

De son côté, la mission sargasse de la DEAL créée en 2019 assure l'accompagnement technique, logistique, et stratégique, ainsi que l'expérimentation d'outils de lutte contre les sargasses, comme les barrages par exemple. Il s'agit d'anticiper le plus efficacement possible l'arrivée des sargasses, comme l'explique le responsable de mission :

L'idée est d'accompagner les communes, et notre action s'est particulièrement concentrée sur la stratégie de collecte en mer

Des échouages plus importants prévus en Martinique dans les prochains mois

Les images de Météo France prévoient ainsi l'arrivée de quantités de sargasses importantes dans les prochains mois, déjà en approche de l'arc antillais. Si les échouages sont pour le moment plutôt modérés, la situation pourrait donc empirer, comme l'indique Fabien Védie : 

Des quantités plus importantes de sargasses devraient concerner la Martinique à partir du mois de février

Pour y faire face, la DEAL affirme son soutien aux communes et projets privés dans un souci environnemental, d'efficacité et de rendement pour la collecte des algues.

Tags