25 morts sur les routes de Martinique en 2019

Par Karl Lorand / RCI.FM / 02/01/2020 - 08:40

Au terme de l'année 2019, le nombre de morts sur les routes de Martinique s'élève à 25. C'est trois de plus qu'en 2018.

Certes la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre n'a pas été entachée par un accident mortel. Toutefois, le bilan de la sécurité routière sur les routes de Martinique en 2019 est moins bon qu'en 2018.

L'an dernier, 25 personnes ont perdu la vie suite à un accident de la route. Le dernier décès de l'année 2019 remonte au 16 décembre.

Dans le détail, 9 automobilistes, 8 conducteurs de deux-roues, 5 piétons, 1 cycliste, 1 conducteur de poids lourds ont perdu la vie. Un décès n'a par ailleurs pas été classifié par les services de la DEAL.

Ce triste bilan compte trois décès de plus que l'année 2018 à la fin de laquelle le total s'était arrêté à 22 morts. Un chiffre plutôt bas si on prend en compte la période 2015-2019. D'ailleurs 2019 présente le deuxième total le plus faible sur cette période avec 25 décès.

C'est nettement moins que l'année 2017 au cours de laquelle 30 personnes avaient perdu la vie. À titre de comparaison, en 2016 on comptait 26 décès et en 2015 le total s'élevait en 29 morts.

source : DEAL Martinique ©RCI Martinique

Si il est plus élevé que celui de l'année précédente, le bilan 2019 de la sécurité routière est plutôt encourageant. Pas suffisant cependant pour les services de l'Etat puisque Franck Robine, préfet de la Martinique, a placé la sécurité routière parmi ses priorités pour l'année 2020 lors ses traditionnels voeux à la population.

En images



Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.